Le professeur Cantonneau de retour à Fribourg

Actualité ~ dimanche 28 avril 2019 ~ 4 commentaires

Fribourg met à l’honneur le professeur Paul Cantonneau!

© Hergé-Moulinsart 2019

Certes moins connu que le Professeur Tournesol ou certains autres scientifiques ou professeurs qui font des apparitions furtives ou de manière plus ostentatoires au fil des aventures de Tintin, Paul Cantonneau a ceci de remarquable qu’il est le premier personnage de nationalité Suisse à faire son apparition.

© Hergé-Moulinsart 2019

Et quelle apparition! Son entrée en scène est énigmatique à plus d’un titre. Demandant à parler au capitaine Haddock, il se prend un grand coup sur la tête et nous ne serons jamais ce qu’il voulait lui dire (L'Étoile mystérieuse, pages 17 et 18). Mystère et boules de gomme!

© Hergé-Moulinsart 2019

En parlant de boules, Paul Cantonneau poursuit sa carrière de papier dans l’album Les 7 Boules de cristal alors qu’il fait partie de l’expédition Sanders-Hardmuth. Cela ne s’arrange pas et le sort s’acharne sur lui et il est, cette fois, frappé de léthargie. La vie de professeur dans Les Aventures de Tintin n’est pas de tout repos.

© Hergé-Moulinsart 2019

Originaire de Fribourg, il paraissait normal que dans le contexte de la commémoration du 90 ème anniversaire de Tintin, la Ville de Fribourg ait choisi de rendre un hommage tout en facéties à l’éminent scientifique dont le nom de famille résonne comme un Canton ou ses dérivés (exemple gouvernements cantonaux).

Déjà qu’il a une rue qui porte son nom dans la citée Zaehringen traversée par la Sarine , que ses travaux sont souvent cités par des chercheurs locaux, il marque les esprits des Fribourgeois comme s'il les tenait en son pouvoir …Un peu comme si cette destinée faisait écho à son propre sort dans l’album Le Temple du Soleil qu’il parcourt envoûté pour être enfin libéré après qu’une statuette à son effigie soit brulée: punctus contra punctum…

© Pierre Cuony

Ce cher professeur Cantonneau, professeur cantonal, vous donne rendez-vous le mercredi 22 mai au Jardin botanique de l’Université pour une rencontre hautement festive.

Lien: (site de l'Université de Fribourg)

Pour plus d’infos, voir le communiqué de presse.

Vos contributions (4) Contribuer
nicnoljeudi 9 mai 2019 à 11:45
@jacquesherve : ERREUR !!! Au plus "fort" de la Seconde guerre mondiale, "L'Axe" se composait de l'Allemagne, l'Italie, le Japon et de leurs "alliés" (Hongrie - Slovaquie - Croatie - Roumanie - Bulgarie et, pour le Japon, la Thailande) !!!

Outre le belge Calys (la Belgique était occupée), les savants de l'expédition FERS sont suédois, suisse (la Suède et la Suisse étaient NEUTRES) , espagnol, portugais (l'Espagne et le Portugal, "sympathisants", étaient pareillement "neutres") ... Il n'y a que l'Allemand Otto Schultz comme seule "incarnation" de l'Allemagne, alors nazie ... Considérons cependant UN personnage auquel on ne pense pas, qui "incarne" SECRÈTEMENT les Alliés : le capitaine CHESTER au patronyme, à la chevelure rousse et à la moustache si manifestement ... BRITISH ...

Que la première version de l'album ait été influencée par le guerre en cours ET la compétition dans les recherches atomiques entre l'Allemagne nazie et les Etats-Unis, il n'en faut pas douter ... Toutefois, j'ai émis l'hypothèse, en mon analyse de l'araignée en date du 24 août 2018, d'une SECRETE condamnation du nazisme par Hergé ...

S'agissant de cette "compétition", l'Avenir (c'est-à-dire NOTRE présent !) démontre que Hergé n'avait pas tort de dénoncer les Etats-Unis ...
+1
jacqueshervemardi 7 mai 2019 à 10:14
On remarquera que ce savant cohabite au sein de la F E R S avec les confrères des pays de l'Axe.
+1
nicnoljeudi 2 mai 2019 à 15:40
Attendu que le professeur Cantonneau faIt partie de l'expédition de l'Aurore, parmi un aréopage de savants spécialistes en astronomie (Calys - Björgenskjöld) ou en physique (Pedro Joao Dos Santos), gageons que sa spécialité relève de semblables disciplines en rapport avec "l'Etoile" et son aérolite ... la faculté des Sciences de l'université de Fribourg étant la troisième à avoir été fondée après celles de théologie et de littérature ... Car, "réputé", par des biographies fantaisistes émanant de tintinophiles et tintinologues suisses, spécialiste en géologie ... on voit mal ce qu'un géologue viendrait faire dans une expédition ayant pour objet l'astronomie, la physique et la chimie nucléaires ... Car, même à notre époque, quelques 80 années après la composition de "L'Etoile mystérieuse", l'origine des aérolites est un phénomène qui est encore loin d'être expliqué d'une manière satisfaisante ... A moins qu'il faille considérer Paul Cantonneau comme un authentique génie de la géologie, précédent son temps ...

Il convient de savoir que le personnage du professeur Cantonneau pourrait très bien avoir été inspiré à Hergé par le politicien suisse Georges Python, créateur, en 1889, de l'université de Fribourg comportant l'UNIQUE faculté de théologie CATHOLIQUE de Suisse romande (Fribourg est un "bastion" traditionnel du catholicisme en Suisse romande) ... Et, en 1896, est fondée la Faculté des Sciences comprenant SEPT départements ... En 1942, année de la composition de "L'Etoile mystérieuse", Hergé était encore très proche du milieu du journal ULTRA catholique "Le Vingtième siècle" (disparu au 10 mai 1940) pour ne pas "glisser" une pareille référence dans l'album dont question ... Aussi, que ce choix peut se comprendre par la diffusion des Aventures de Tintin en Suisse, depuis 1932, dans L’Écho illustré, un magazine familial édité à Genève mais émanant de l’évêché de Fribourg ...

Pourquoi le voit-on soudain requérir le capitaine ... ? C'est indéfinissable ... bien qu'on puisse effectivement penser qu'il vienne annoncer son arrivée ... de même que Calys, quelques strips plus tôt, qui s'est fait surprendre par Haddock (EM, 16-II,III,IV) ... Remarquons le fait que, hormis Calys, le professeur Cantonneau est le SEUL à qui Hergé prête une voix tout au long du voyage ... Sans doute parce qu'ils sont tous deux d'expression francophone et que le fait renforce la "proximité" universitaire des deux savants ... Remarquons aussi que, partageant la même cabine que Calys, on les verra tous deux à ce point en proie au mal de mer que Cantonneau espérera mourir tandis que Calys se prendra un "paquet de mer" en pleine figure (EM, 26-IV-1 et 3) ...

Maintenant ... comment se fait-il qu'on le retrouve, si manifestement "installé" en Belgique, au début de l'album "Les 7 boules de cristal" ...? C'est qu'il est raisonnable de supposer qu'il ait enseigné A LA FOIS à l'Université de Fribourg et à l'Université CATHOLIQUE de Louvain (qui, en 1942, était toujours unitaire avant le LAMENTABLE et SCANDALEUX "Walen buiten" de 1967 et AUTHENTIQUEMENT CATHOLIQUE ... avant que la francophone "Louvain-la-Neuve " ne devienne la pépinière d'un "catholicisme" qui n'a plus de "catholique" que le nom !) ...
+2
jacqueshervejeudi 2 mai 2019 à 10:35
Le professeur Cantonneau voulait simplement annoncer son arrivée et certainement demander d'être installé dans sa cabine. On notera un savant polyvalent dans la mesure où du statut de scientifique il devient explorateur s'intéressant aux civilisations. On remarquera que Hergé aura donné un rôle assez effacé aux savants et se gardera de nous montrer ceux du Peary.
+2
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK