L'automne est là !

Dossier ~ vendredi 22 septembre 2017 ~ 2 commentaires
C’est l’occasion de lire ou relire notre beau journal déjà paru en 2013:

«L'homme ne vit qu'une vie, la sauterelle ne vit qu'un automne.»
Proverbe chinois

L'automne est là !

Le début de l'automne ne commence pas à date fixe. Selon les calendriers, les cultures et les pays, l'automne fait son apparition officielle à des dates différentes. En Russie, par exemple, l'automne commence le 1er septembre soit au début de l'automne météorologique alors que dans le calendrier celtique, il commençait le 1er août. Dans le calendrier français, l'automne concorde avec l'équinoxe d'automne (22/09 - 23/09, hémisphère nord)./p>

Le calendrier et l'agenda TINTIN 2018 mettent en image Tintin au pays des Soviets version colorisée et ne comportent aucune case mettant à l'honneur cette saison qui prépare pourtant à la dormance de l’hiver.

Agenda /Calendrier 2018

Étrangement dans les aventures de Tintin, Hergé n'a dessiné aucun paysage aux couleurs automnales faites de roux, de jaune, de bronze, de rouge et de marron...( en tous cas, nous n'en avons pas trouvé! Chiche !...) Le vert des paysages prédomine et il doit y avoir certainement une raison qui explique de telles options. On peut raisonnablement penser que cette saison aux accents quelque peu mélancoliques, malgré toute la flamboyance de ses couleurs, n'était pas en phase avec les aventures d'un héros aussi solaire que notre héros favori.

Un mot de Tintin à propos de l'automne

La rédaction a retrouvé dans les pages jaunies d'un ancien Journal Tintin un petit billet d'humeur... automnale. Ces quelques lignes au charme désuet éveilleront sans aucun doute des souvenirs pour les uns, tout en évoquant quelques belles images pour les autres :

Le Journal Tintin du 21/09/1950

Et des images...

Si les Aventures de Tintin sont muettes à propos de l'automne, Hergé a tout de même prêté son talent à l'imagerie des saisons et notamment celle des feuilles mortes. La plus belle provient du calendrier du Journal Tintin de 1955. Elle ne manque pas d'humour pour cette saison un peu morne : Tournesol, les pieds dans la rivière, rivalise d'étourderie avec les Dupondt en uniforme scolaire, façon « petits matelots » avec culottes courtes, tandis que notre cher capitaine Haddock joue à l'apprenti chasseur !

Calendrier Tintin de 1955

L'année 1943 mérite aussi un arrêt sur saison. Hergé accouche d'un projet de calendrier «Tintin et Milou 1944» pour la firme Photopress. À cette occasion, nous pouvons découvrir des projets d'illustrations pour les mois d'octobre et novembre qui sentent bon le sous-bois et l'automne. Actualité brûlante de l'époque oblige, ce calendrier ne verra jamais le jour.

Projet de calendrier de 1944

L'équinoxe d'automne

L'équinoxe d'automne (septembre) marque le début de l'automne. Pour ceux qui vivent dans l'hémisphère sud, c'est mars. «Lors d'un équinoxe, les deux hémisphères sont orientés également par rapport au Soleil et celui-ci est situé directement au zénith de l'équateur». (source Wiki)

La Terre lors de l'équinoxe

Un festival des couleurs (clin d'œil à nos amis québécois)

Un feu d'artifice végétal : vert, jaune, rouge, brun...cette succession chromatique enchante les promeneurs ! Dans la Belle Province (au Québec), l'automne se transforme en festival des couleurs qui célèbre l'avènement de cette saison qui enflamme littéralement les arbres !

Paysage d'automne de la Haute-Gaspésie.

L'automne annonce une baisse graduelle des températures. L'ensoleillement diminue et c'est l'arrivée de la pluie, des nuages et du vent... La végétation change de couleurs. Les feuilles perdent leur chlorophylle (il y a moins de lumière et la photosynthèse est moins active) et dévoilent leurs « dessous », riches en pigments foliaires autres que celui de la chlorophylle.

«La couleur verte n'est plus dominante mais laisse apparaître et s'exprimer les deux autres pigments jaunes / orangés habituellement masqués par la chlorophylle : la xanthophylle et le carotène. Ensuite, ces deux pigments disparaissent à leur tour. Ils sont supplantés par un nouveau pigment rouge vif, l'anthocyane» (source : L'homme et la nature, Maude GEISSMANN & Cyrielle JOUGLA , 1°S2).

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle

L'arbre, aidé par les grands vents et la pluie, se débarrasse de ce qui est « inutile », en l'occurrence, ses feuilles (une façon de passer l'hiver en mode économique), tout en construisant pour l'avenir (rien ne se perd rien ne se crée). En effet, les minéraux et les éléments nutritifs des feuilles sont recyclés. Dans un premier temps, ces matières sont stockées par l'arbre avant même la chute des feuilles et ensuite, les substances des feuilles « mortes » donnent naissance à de nouvelles matières «vivantes». Quant à la forêt, elle s'assoupit doucement dans une lumière dorée !

Les longues soirées avec Quick & Flupke et les scouts !

Cette série quant à elle « joue » parfois avec les saisons. L'automne sert de décor pour des séquences où apparaît Flupke. Pourquoi ne pas profiter du rallongement des soirées pour relire ces gags désopilants tout en s'attifant de l'élégant pull rouge de Quick !

Vive les couleurs de l'automne !

Et pour être tout à fait complet, de très belles illustrations en rapport avec l'automne ornent certaines pages des calendriers scouts dessinés par Hergé dans les années quarante (de 1940 à 1948).

Page de calendrier déssinnée par Hergé - Septembre 1940
Page de calendrier déssinnée par Hergé - Octobre 1947
Vos contributions (2) Contribuer
betrawdimanche 1 octobre 2017 à 09:34
Cool story bro.
papyalbertdimanche 24 septembre 2017 à 07:41
l'automne c'est parfois aussi le soleil
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK