Les citations au cinéma
… et dans les séries télé : répliques et dialogues
329 commentaires - Thème proposé par  yamilah
Vos contributions Contribuer
andresy14samedi 24 août 2019 à 11:12
" Tu veux mettre le système échec et mat ? Tu l'attaques direct au porte-feuille, en braquant des banques et bien c'est ça que je fais, moi ! "
" Mais depuis Mandrin et Cartouche elles sont attaquées les banques, elles sont toujours debout et tu sais pourquoi ? Parce qu'une fois que tu les a braquées qu'est-ce que tu fais avec le blé, à part acheter des bijoux pour Sylvia et des grosses bagnoles allemandes pour toi. Non en vérité l'ami, tu le fous pas en l'air le capital, tu le flattes ! "

Jacques Mesrine (Vincent Cassel) et Charlie Bauer (Gérard Lanvin) dans "L'ennemi public n°1 de Jean François Richet 2008.
andresy14vendredi 23 août 2019 à 10:32
" Dites-moi, avec un radis, qu'est ce que vous me conseillez ? "
" Monsieur pourrait prendre un petit muscadet ! "
" C'est sec ou c'est doux ? "
" Plutôt sec ! "
" Je préférerais plutôt doux ! "
" Alors un sauternes ? "
" C'est doux ? "
" Ah c'est très doux ! "
" C'est pas trop doux ? "
" Ah, si c'est doux...Voulez-vous un demi-sec ? "
" Non, je préférerais un demi-doux ! "

Mr Septime (Louis De Funès) et le sommelier (Paul Préboist) dans "Le grand restaurant" de Jacques Besnard 1966.
+7
andresy14jeudi 22 août 2019 à 10:51
" De quel droit tutoyez-vous ma femme ? "
" Parce que c'est la mienne ! "

Le docteur Fuchs (Jean Pierre Darras) et François Pignon (Jacques Brel) dans "L'emmerdeur" d'Edouard Molinaro 1973.
+8
barbu23jeudi 22 août 2019 à 08:51
"Fabrizio, traduce per me: Pardonnez moi si je vous ait offensé, je ne suis qu'un étranger ici, je n'ai voulu manquer de respect ni à vous ni à votre famille...Je suis américain, je me cache en Sicile, je m'appelle Michael Corleone et il y a pas mal de gens qui payerai une fortune pour cette information, mais dans ce cas votre fille perdrait un père au lieu de gagner un mari" ~ Michael Corleone/Al Pacino - Le Parrain 1972 FF Coppola
+6
zozottemercredi 21 août 2019 à 21:17
"Quand on vous regarde, on n’imagine pas le papillon, mais on distingue parfaitement la larve ! "

Laurent Labasse (Inspecteur Baron) - Vidange (1998), de Jean-Pierre Mocky.
+9
andresy14mercredi 21 août 2019 à 10:51
" Parle a mon colt, ma tête est malade ! "

Clara Trompette dite Rosemonde du Bois de la Faisanderie (Annie Girardot) dans "Elle cause
plus...elle flingue" de Michel Audiard 1972.
+5
barbu23mercredi 21 août 2019 à 08:57
"J'ai autrefois participé à une charge au clairon, en... 48, sur le fleuve. On entendait brailler un blessé à la radio, un français ; les vietnamiens, eux, meurent en silence dans leur trou, comme les chats. Willsdorf, vous connaissez ? On l'appelait le Crabe-Tambour."

Le médecin Pierre/ Claude Rich, Le Crabe-tambour (1977), écrit par Jean-François Chauvel et Pierre Schoendoerffer
+5
yamilahmardi 20 août 2019 à 14:57
« Bon Dieu ! Mais c'est… Bien sûr ! »

Inspecteur principal, puis commissaire, Antoine Bourrel (Raymond Souplex) • "Les Cinq Dernières Minutes" • créé par Claude Loursais, RTF 1958.
+7
barbu23mardi 20 août 2019 à 14:12


" Tu parles mal, tu travailles mal, tu danses mal, tu grandis mal… Mais tu ne me fais pas peur, Isabelle. "
Lino Ventura / Jean Douélan - La gifle/ Claude Pinoteau 1974
+6
andresy14mardi 20 août 2019 à 11:37
" À Bethléem, tous les records d’affluence sont battus, il est impossible de trouver un lit. On cite même le cas d’un couple dont la femme attendait un bébé, et qui n’a pu trouver de chambre. Le mari, charpentier, a du conduire sa compagne dans une étable ou celle-ci a donné le jour à un garçon. "
" Qu’est ce qui nous mettent comme conneries à la télé, regarde ça, un gosse qui est né dans une étable, qu’est-ce tu veux que ça nous foute ? "
" C’est attendrissant, regardez comme il est mignon ! "
" Oui, ça, il faudrait le voir dans trente ans ! "
" Mais c’est un garçon, c’est déjà ça ! "
" Ouais, mais c’est des conneries, ils feraient mieux de nous mettre du sport ! Un gosse qu’est né dans une étable à Bethléem, franchement, tu crois que ça va changer la face du monde toi ? Ben quoi, j’ai dit une connerie ? Un gosse qui est né dans une étable à Bethléem ça va changer la face du monde ? "

Le présentateur du journal télévisé (Yves Mourousi), Ben-Hur Marcel (Coluche), Laetitia (Francoise Fabian), Cléopâtre (Mimi Coutelier) et César (Michel Serrault) dans "Deux heures moins le quart avant Jésus Christ" de Jean Yanne 1982.
+7
andresy14lundi 19 août 2019 à 11:13
" La Fleur, tu m'convulses. Tu penses quand même pas quitter le métier ?… Une courageuse comme toi… Que je cite en exemple tout le temps ! "
" Le métier qui nous fait la paire, ma pauvre Lucienne… Dévoré tout rond par la télé ! "
" Elle fait tant de tort que ça, tu crois, la télé ? "
" Du tort ?… Mais l'homme de maintenant, dès qu'il sort de son bureau, c'est pour foncer devant son poste. Mais tout l'intéresse, ce con ! Tiens, pendant le tournoi des cinq nations, là comment y s'appelle, tu vois encore un client le samedi soir dans la rue ? Et puis quand c'est pas le rugby, c'est le vélo… Quand c'est pas le vélo, c'est Longchamp. Oh, non, hein, le micheton d'aujourd'hui, c'est plus avec nous autres qu'il s’envoie en l'air… C'est avec Couderc, Chapatte, et Zitrone ! "

Lucienne (Micheline Luccioni) et La Fleur (Dany Carrel) dans "Un idiot à Paris" de Serge Korber 1967.
+7
andresy14dimanche 18 août 2019 à 11:48
" Je m'appelle Rita. Je suis drôlement bien foutue et vachement intelligente. Vous autres, je sais pas ce que vous aimez , les œufs au plat, Teilhard de Chardin ou le rhythm and blues, moi c'est les sous ! Je pense qu'à ça ! À ça et aux hommes ! Aux hommes qui ont des sous ! "

Rita (Marlène Jobert) dans "Faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages" de Michel Audiard 1968.
+7
andresy14samedi 17 août 2019 à 11:23
" Le cheval ! "
" Ou ça ! "
" Là ! "
" Mais ! C'est un merle ! "
" Sous le merle ! "
" Y'a pas de cheval sous le merle ! "
" Mais si ! "
" Ah ben j'vois plus le merle ! "
" Vous voyez le cheval ? "
" Oui ! "
" Au dessus ! "

L'inspecteur Bertrand (Jacques Dynam) et le commissaire Juve (Louis De Funès) dans "Fantômas contre Scotland Yard d 'André Hunebelle 1967.
+7
andresy14vendredi 16 août 2019 à 11:24
" J'me suis jamais fait baiser deux fois de suite ! "
" Eh ben, tu sais pas ce que tu perds ! "

Le commissaire Camille Bistingo (Bernard Blier) et Clara Trompette dite Rosemonde du Bois de la Faisanderie (Annie Girardot) dans "Elle cause plus...elle flingue" de Michel Audiard 1972.
+9
andresy14jeudi 15 août 2019 à 11:10
" Pour une fois que je tiens un artiste de la Renaissance, je ne veux pas le paumer à cause
d'une bévue ancillaire ! "
" une quoi ? "
" Une connerie de ta bonniche ! "

Fernand Maréchal dit Le Dabe (Jean Gabin) et Léa Lepicard (Ginette Leclerc) dans "Le cave se rebiffe" de Gilles Grangier 1961 (dialogues: Audiard).
+10
barbu23jeudi 15 août 2019 à 09:04
"Bon, alors écoute moi bien. À partir de maintenant on travaille au chrono, parce que une minute d'écart veut pas dire forcément 60 secondes. Ça peut se transformer en années de placard. Crois-moi, je connais la question."
Monsieur Charles/Jean Gabin - Mélodie en sous-sol / Henri Verneuil 1963
+10
barbu23mercredi 14 août 2019 à 11:32


L'inspecteur général des services :" Monsieur Mattei, vous ne saviez pas qu'un suspect doit être considéré comme un coupable ?"
Commissaire Mattei : "Pas pour moi, monsieur l'inspecteur général. Il m'est passé entre les mains tant de suspects qui étaient innocents…"

Paul Amiot, André Bourvil, Le Cercle rouge (1970), Jean-Pierre Melville
+9
andresy14mercredi 14 août 2019 à 10:42
" Et sa bouillabaisse, vous savez ce que c'était, sa bouillabaisse ? "
" C'était des boites... Et oui... c'était des boites...
" Des boites, sa bouillabaisse ? Vous voulez peut-être dire de la conserve ? Attention monsieur à
ce que vous dites, vous l'insultez ! "

André Colombey (Bourvil) et Fernand Jouvin (Fernandel) dans "La cuisine au beurre" de Gilles
Grangier 1963.
+10
andresy14mardi 13 août 2019 à 10:45
" Vous avez droit à une chopine, Monsieur Ratinier ! "
" Par repas ? "
" Ah non ! Par jour ! .......Que buviez-vous quotidiennement ? "
" J'sais pas moi… 5, 6 litres… comme le Bombé ! "
" Par jour ? "
" Non, par repas ! "
" Mais vous êtes fou ! "

Le médecin (Thierry Liagre) et Le Glaude (Louis De Funès) dans "La soupe aux choux" de Jean Girault 1981.
+14
barbu23lundi 12 août 2019 à 09:12
"- Ma fillotte ! Que fait ton mari cul nu devant cette femme, elle lui frotte le fessard !
- Mais... C’est une infirmière, Hub !"
Godefroy/J. Reno et Béatrice/V. Lemercier. Les visiteurs - JM Poiré 1993
+9
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK