Bianca Castafiore
10 questions
Bravo ! Vous avez fini le Quiz !
Vous avez 3 bonnes réponses
Votre score : 50 points.
OK
Question n°1/10
Dans quelle salle se produit Bianca Castafiore ?
A la Scala de Milan
A la Fenice de Venise
A l'Opéra de Paris
Question n°2/10
Dans quel album Bianca Castafiore apparaît-elle pour la première fois ?
Les Bijoux de la Castafiore
Le Sceptre d'Ottokar
Le Secret de La Licorne
Question n°3/10
Comment est surnommée Bianca Castafiore ?
Le rossignol milanais
Blanche chaste-fleur
La rose blanche
Question n°4/10
Dans quel pays Bianca Castafiore est-elle déjà célèbre ?
En Italie
En Syldavie
En Irlande
Question n°5/10
Quel âge a Bianca Castafiore ?
45 ans
35 ans
55 ans
Question n°6/10
Dans l'Affaire Tournesol, qui fait irruption dans la loge de Bianca Castafiore ?
Irma
Sponsz
Igor Wagner
Question n°7/10
Quel air choisit Hergé pour Bianca Castafiore ?
L'air des Bijoux de Faust
L'air de la Flûte enchantée
L'air de Carmen
Question n°8/10
En quelle année fut créé le rôle de Marguerite ?
En 1900
En 1859
En 1830
Question n°9/10
Dans quelle revue Bianca Castafiore apparaît-elle avec le capitaine Haddock ?
Le Paris-Flash
Le Paris-Match
Le Soir illustré
Question n°10/10
Quel personnage essaie de conquérir Bianca Castafiore ?
Le professeur Tournesol
Le capitaine Haddock
Tryphon
BIANCA CASTAFIORE
Les joueurs des 30 derniers jours
Pour figurer dans le classement vous devez être inscrit à Tintin.comJe m'inscris avant de jouerJe joue sans m'inscrire
Vos contributions (47) Contribuer
nicnollundi 14 août 2017 à 15:40
L'ire de la Castafiore (BLC p. 41, 42, 43), cherchant délibérément querelle de toutes les manières possible à la maisonnée de Moulinsart (significativement, Tintin en est excepté) à la suite de la parution de l'article du "Tempo di Roma" ? Un chef d’œuvre de subtile étude par l'humour de ce que peuvent signifier les paradoxes, la tyrannie - et en l'occurrence, la profonde injustice - féminines en même temps que l'exposition d'un des traits les plus DÉTESTABLES du caractère de la cantatrice et la démonstration de sa personnalité hystérique ... On comprend que les "féministes" de tout genre et de tout poil aient taxé Hergé de "misogynie" !!!

Distinguons :

1° Haddock :
a) "Ah ! non ! çà ne se passera pas comme çà" ! ... Ah ! non ! c'est moi qui vous le dis !" ... en écho à la conclusion d'un énième rappel téléphonique au marbrier Boullu : la Castafiore (qui a esquivé la marche) lui flanque littéralement le magazine du "Tempo" sous le nez ;
b) accentuation de l'ire castafiorienne - "c'est plus grave que çà ! ..." - en réponse à l'étonnement du capitaine, considérant positivement la photographie ornant la "Une" du magazine - "un portrait dans la tradition des tapisseries médiévales, "La dame au perroquet" (Jean-Marie Apostolidès) ;
c) accusation péremptoire : "on entre ici comme dans un moulin ! ..."
d) développement de "l'accusation" qu'aggrave la "conclusion en forme de véhément reproche : "Et tout çà ! tout çà, c'est votre faute !" ;
e) reproche que suit alors une "justification" d'espèce très féminine : les multiples abus, par la Castafiore, de "l'hospitalité" forcée (rappelons qu'elle s'est ... "invitée en tout simplicité - tu parles ! -) retombe sur le malheureux Haddock !!!

2° Igor Wagner :

a) "J'ai deux mots à vous dire !" ... soit, en guise d'introduction, un constat véhément : le permis de sortir ... le travail ... les gammes (faut-il considérer comme symbolisant un travail répétitif et ingrat - "ah ces gammes ! ... Ces gammes !" - BLC, 43-III-3 - le fait que la transcription musicale de ces gammes soit toujours écrite en Ut Majeur ?) ;
b) développement du constat, le prétexte professionnel : le prétendu relâchement ... les "deux fausses notes" ;
c) la condamnation de Wagner, enchaîné à demeure à son piano ;

3° Irma :

a) premier prétexte : la perte de ciseaux dorés non encore retrouvé d'où, le constat gratuit d'étourderie ;
b) second prétexte : la sonnerie à la porte auquel Irma ne répond pas (convenons que ce n'est pas sa fonction) ;
c) l'usage d'un hautain "ma fille !" ... qu'il convient de considérer plus que jamais comme méprisant ;

4° Tournesol :

a) mettant ingénument les "pieds dans le plat" par la "réactualisation" du magazine du "Tempo" retrouvé par terre, origine de la "tornade" soufflant alors sur Moulinsart ;
b) la fureur de la Castafiore tombe cette fois dans le vide attendu la surdité du professeur ... "Tournedos" ;

5° Nestor :

a) interpellé vertement en tant que "Norbert" ;
b) enguirlandé (de quel droit de la part de "l'invitée" ?!) pour n'avoir pas été là pour répondre à la sonnerie ...
c) la conclusion - "Et si je n'étais pas là pour recevoir les gens, dites ?" - est du plus haut comique, quand on sait que la ... "réception" a consisté à VIRER Lampion ("monsieur Lampiste") de la belle façon !!!

Par delà l'humour, de quoi donc Hergé a-t-il voulu se libérer aux dépens de "LA" femme, lui qui vit et assume désormais son amour pour Fanny Vlamynck ... ?
nateur789mardi 21 mars 2017 à 13:50
BIANCA castafiore chante assez bien;
elle casse meme des verres: ce qui est physiquement impossible
hergé a eu faux
monroejeudi 14 avril 2016 à 11:35
Elle est marrante et cool !
nicnolmercredi 21 octobre 2015 à 09:02
@jacquesherve : si l'on doit être reconnaissant à la Castafiore, cette autre sans-gêne, cette autre "casse-pied" et qui a une manière si particulière de s'inviter ... "en toute simplicité (tu parles)" (BLC, 6-I-2) au château de Moulinsart, de se charger de ce que Haddock aurait depuis longtemps dû accomplir (flanquer tout bonnement à la porte Séraphin Lampion - BLC, 42-IV-2 et 3 -), on se convainc cependant que ce geste ne procède que d'une ire à la puérilité toute féminine au cours de laquelle, "houspillant" - cherchant querelle, en fait - de toutes les manières possibles à "toute la maisonnée" (à la seule exception de Tintin, significativement absent - BLC, p. 41, 42 et 43 -), elle ne réussit qu'à se rendre DÉTESTABLE !!! A PREUVE, l'indifférence de Haddock (la mention "quelques jours plus tard" se conjuguant ... "au présent"), à l'écoute d'un énième "Ciel mes bijoux" (BLC, 43-III-4 et IV-1), signifiant éloquemment le fait qu'il en a plus que MARRE ... sans oser cependant le dire !!!

Le pourquoi de cette colère ... ? Le fameux article du "Tempo di Roma" offusquant "la duchesse" (ainsi que, dans sa lourde grossièreté coutumière, la salue Séraphin Lampion en BLC, 17-III-3 et 42-IV-1) ... et dont elle est pleinement responsable !!! N'est-ce pas elle en effet qui, ayant expressément demandé en guise de "grand service" qu'il n'y ait "pas d'interviews, pas de reportages, par de photos, rien ! ..." (BLC, 11-I-3), se permet d'inviter de son propre chef les scribouillards imbéciles de "Paris Flash" ("faisant sa chochotte", elle leur inspire l'objet de leur "magnifique article" - BLC, 28-I-2 - et récidive avec les ... "Michel Drucker" de la télévision de l'époque ... ce qui a permis à "Gino", le photographe du "Tempo", de "réaliser tout un reportage" (BLC, 42-I-3) qui, ma foi, en remontre aux paparazzi incultes de Paris Flash ?!!!

Outre plus, hormis la TYRANNIE dont elle fait preuve à l'égard d'Igor Wagner (participant au comique hergéen, cependant et enrichissant l'album), convenons que le dédain et la hauteur à l'égard de sa "fidèle camériste", laquelle accourt à son secours à chacun de ses "Hi-i-i-i-i", ses IRMA-A-A ! ou ses "CIEL ! MES BIJOUX !", dévoilent des traits de son caractère fort peu estimables : l'EGOÏSME, l'EGOCENTRISME ... sans compter une AVARICE SORDIDE (lors que, narcissique, elle étale si complaisamment sa fortune), ainsi que le prouve le "Et les gages qu'une autre exigera, est-ce vous qui les payerez, oui ? ..." (BLC, 47-I-1) !!! Ce qui autorise à penser qu’Irma soit plus que probablement réduite à la portion congrue … Comment, à l'expression pathétique inscrite sur son visage en BLC, 43-II-2 et 3 et III-1, ne pas éprouver une infinie pitié pour elle ?!!!

Hergé qui, de son propre aveu, n'aimait pas caricaturer les femmes, n'allait cependant pas manquer, à la suite de "Coke en Stock" où elle évolue, en toute innocence certes, sur la Shéhérazade, parmi un aréopage d'altesses, "de duchesses, de vedettes et patati et patata" (CES, 40-I-2), "gentry" d'êtres vains et stériles, d'exacerber les traits de "SA" Castafiore dans l'esquisse de "Tintin et l'Alph-Art" à un point tel que ses minauderies, lors de sa visite dans la galerie Fourcart, la font paraître horriblement "snob" et même ODIEUSE à l'égard de Haddock, taxé de "simple marin-pêcheur" TAA, p. 6, 8 et 9) et ... de "remettre cela" à la réception d'Endaddine Akass, "le marinier Kapstock", un de ses "grands amis", étant néanmoins présenté comme "simple patron-pêcheur" (TAA, p. 42) !!! Insupportable sentiment de "supériorité" ou manifestation d'un secret mépris ... ?

La Castafiore, l'indispensable personnage féminin de la saga Tintin dont d'aucuns (et surtout d'aucunes !) ont dénoncé la quasi absence totale des femmes ... ? De celle-ci en tout cas, on se passerait bien ... hormis sa conduite, providentielle, dans "L'Affaire Tournesol" ou la manière dont elle méprise superbement le "procureur"-militaire du San Théodoros (TEP, 47-IV-3 et 48-I et II) !!!
+2
kptainadhocvendredi 9 octobre 2015 à 20:02
TONNERRE DE BREST!!!
(inconnu)vendredi 9 octobre 2015 à 12:26
le dossier en question à revoir par le proffesseur tournesol est le:
107.27.85 numériser dans DESPAYS DPI fourni par l'archiviste principal Zelheure enregistré a Moulinsart ZELLER
jacqueshervesamedi 9 mai 2015 à 23:44
Je déteste la Castafiore dans l'album des Bijoux de la Castafiore en raison de son autorité sur ses hôtes. Mais on peut comprendre sa colère à cause d'un des paparazzi qui avait profité de la venue de la télévision pour s'y incruster.
+2
lou26dimanche 24 août 2014 à 09:46
j aime bien la castafiore avec ses bijoux sa robe ses chansons aigue !!!!!!
pirate16mardi 3 septembre 2013 à 12:59
haaaaaaaaaaa je ris de me voir si belle en ce miroir ...
nestomjeudi 2 mai 2013 à 17:01
haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
j'ai compris lamouir
vava1mardi 19 février 2013 à 21:58
Une fois, Hergé a dit qu'elle était secrètement amoureuse du capitaine Haddock!
+1
lamouirmercredi 13 février 2013 à 20:29
Mais dans le film de peter jackson
+1
nestomvendredi 9 novembre 2012 à 19:22
mais elle n'est pas de le secret de la licorne
tournesol10dimanche 28 octobre 2012 à 19:55
elle chante tellement bien dans tintin et le secret de la licorne que le globe de verre se casse !!!
-tevai-c-lundi 10 septembre 2012 à 06:12
moi aussi déjà elle fais son interesante come ci elle était un bb
nestomjeudi 9 août 2012 à 16:07
je ne voudrais pas s'aprocher d'elle
tinmi1mercredi 18 avril 2012 à 17:08
quelle voix <3
+1
robotdu29vendredi 13 avril 2012 à 17:55
elle chentent trop bien
+1
milou619mercredi 14 décembre 2011 à 14:51
sa robe et ses bijoux lui vont tres bien avec ces chanson
-lenaig-mercredi 23 novembre 2011 à 15:37
Sa voix est un don, mais il faut aimer l'opéra pour comprendre ce qu'il y a de beau!
Le capitaine devent fou quand il l'entend, le pauvre!
Heureusement que Bianca ne le sait pas!!!
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK