Capitaine Haddock
10 questions
Bravo ! Vous avez fini le Quiz !
Vous avez 3 bonnes réponses
Votre score : 50 points.
OK
Question n°1/10
Dans quel album apparaît pour la première fois le capitaine Haddock ?
Le Crabe aux pinces d'or
Tintin en Amérique
Le Lotus Bleu
Question n°2/10
Quel est le prénom du capitaine ?
Nestor
Tryphon
Archibald
Question n°3/10
Comment se prénomme son vieil ami avec qui il a navigué?
Chester
Müller
Nestor
Question n°4/10
Qui est l'ancêtre du capitaine Haddock ?
Le chevalier de la Table Ronde
Le chevalier Bayard
Le chevalier François de Hadoque
Question n°5/10
Que désigne le nom Haddock ?
Un églefin fumé
Un port de France
Un poisson volant
Question n°6/10
Qu'est-ce qui est devenu mythique chez le capitaine Haddock ?
La casquette
Le pull bleu
Les jurons
Question n°7/10
Comment surnomme-t-on le capitaine Haddock ?
Le vieux loup de mer
La vieille épave
Le vieil homme
Question n°8/10
Quel objet introduit le capitaine Haddock dans la fusée lunaire ?
Une boîte de crabe
Une bouteille de whisky
Un sac à dos
Question n°9/10
Dans l'Etoile mystérieuse, le capitaine Haddock est le président d'honneur de quelle ligue ?
La Ligue des Marins antialcooliques
La Ligue de la Marine navale
La Ligue de la Marine marchande
Question n°10/10
Dans quel magazine parle-t-on de la première rencontre historique entre Haddock et Tintin ?
Le Soir Jeunesse
Le Journal Tintin
Le Scout
LE CAPITAINE HADDOCK
Les joueurs des 30 derniers jours
Pour figurer dans le classement vous devez être inscrit à Tintin.comJe m'inscris avant de jouerJe joue sans m'inscrire
Vos contributions (85) Contribuer
paul2005dimanche 3 décembre 2017 à 17:40
Mille milliards de mille millions de mille sabords !!!
Tonnerre de Brest !!! Bachibouzouk !!!
digorgozolasamedi 17 juin 2017 à 17:30
Mille millions de mille sabords Haddock est le plus rigolo, Tonnerre de Brest! Tout le monde sais ça! Même Tintin et les deux Vercingétorix de carnavals mille tonnerres!
marcdusudvendredi 27 janvier 2017 à 22:02
Il arrive à point nommé... Sans lui il n y aurait pas eu cette pointe de folie de magie... Fidèle en amitié...Un capitaine au grand coeur..... Mille milliards de sabord...à l abordage... Moule a gauffre!!!.... Moralité Hergé a eu du nez!!!....( et c est peu dire...bien sûr..!)
jacqueshervevendredi 4 novembre 2016 à 15:12
On appréciera son rôle de chef de navire dans L'Etoile Mystérieuse où le statut de capitaine est bien mérité contrairement au Crabe aux pinces d'or où il est imbibé d'alcool pour permettre à Allan de commander à sa place pour des activités malfaisantes.
osbornlundi 4 avril 2016 à 19:28
il a beaucoup apporté à la série, même si je trouve que les aventures sans lui (sauf sans doute les deux premières) sont aussi bonnes que celles avec lui.
+1
nicnollundi 14 décembre 2015 à 08:27
S'agissant de la métamorphose physique et morale du capitaine, de l'épave à la dérive promis à brève échéance à la crise de délirium tremens à l'homme responsable qui se fait jour dès "L'Etoile mystérieuse" (on admire la manière dont, redevenu "dieu de la mer", à l'aise, souriant, pipe à la bouche, droit comme un "i", il rassure un Tintin titubant, lui exprimant la différence entre une "épouvantable tempête" et "un simple coup de tabac" qu'il vient même de qualifier de "jolie brise" - EM, 25-III-1, 2 et 3 -), convenons cependant que "le naturel revient vite au galop" ...

Certes, il ne retombera plus jamais aussi bas mais, la suite de la saga tintinienne nous fera goûter les étapes de la lente "guérison" du capitaine ... émaillée de "rechutes" en autant d'étapes savoureuses relevant de la Science scénaristique hergéenne mêlant comique et dramatisme :

1° "Le Crabe aux pinces d'or" :
a) en dépit de la promesse faite "de ne plus boire" (CPO, 16-III-3 et 19-I-4), Haddock, fuyant le Karouboudjan dans un canot, se joue un film de fausses promesses, absorbe toute une bouteille de rhum et, ivre, met le feu aux rames ... ce qui entraîne un premier acte d'agression sur Tintin (CPO, p. 19 et 20) ;
b) même rechute, dans l'hydravion, avec du whisky (CPO, p. 25) et seconde agression, Haddock ayant cassé sa bouteille sur la tête de Tintin (!!!), ce qui met authentiquement leur vie en danger ;
c) au cours d'un authentique "chemin de Damas" (*) dans le désert, perdant conscience devant le mirage muant Tintin en "bouteille de champagne", le capitaine est à deux doigts de l'étrangler en une scène particulièrement violente (CPO, 30-II, III et IV) ... Scène à ce point traumatisante (sans Milou ... Dieu sait ce qui serait arrivé - CPO, 31-I-1 et 2 - !) que Tintin la revivra sur un mode encore plus violent sous la forme d'un effrayant cauchemar où il se verra prisonnier d'une bouteille de Bourgogne prêt à être à la fois transpercé et englouti !!! Jean-Marie Apostolidès l'analyse comme une véritable scène de tentative de viol homosexuel (!), le désir du capitaine muant ses yeux en une authentique "érection visuelle" (CPO, 32-IV-1 à 3) !!!
d) refusant "vertueusement" à la suite de Tintin l'alcool offert par le lieutenant Delcourt (CPO, 33-IV-2), Haddock chaparde les deux bouteilles qui seront brisées l'une après l'autre par les balles des fusils Berabers ... Scènes à ce point significatives que la première (CPO, 35-II-3) constitue l'argument de la couverture de l'album et que l'autre donnera lieu à l'homérique scène de ... "VENGEANCE !" (CPO, p. 37 et 38) ;
e) ayant perdu la trace de Tintin, Haddock s'enivre à nouveau (CPO, 41-IV-3), cause du scandale (P-P-POLICE ! PO-PO-POLICE !) et est embarqué par la police sous les yeux de Tom, l'homme de main préféré de Allan Thompson (CPO, p. 42) ;
f) la scène de soûlerie collective involontaire due aux vapeurs du vin, dans les caves d'Omar Ben Salaad (CPO, p. 55) ;
g) la causerie finale, "l'alcool, ennemi du marin", sur "Radio Centre" où Haddock est pris de malaise après avoir bu un verre d'eau : gag démontrant que le capitaine ne supportera décidément jamais l'eau !!!

(*) une des plus belle composition de Hergé : la vignette 28-IV qu'accentue encore cette page entière (p. 29) où l'on voit Tintin et Haddock marchant côte à côte (le bleu profond du ciel ... le jaune intense du sable ... l'immensité du désert !) ... Elles symbolisent leur future et indéfectible amitié !!!

2° "L'Etoile mystérieuse" :
a) promu, conséquemment à la "causerie" si malencontreusement interrompue, Président de la LMA ("Ligue des marins antialcooliques"), Haddock est à ce point en contradiction avec cette prestigieuse titulature que son armoire à pharmacie ne renferme que des bouteilles de whisky (EM, 15-III-4) ... qu'un défilé de marins offre à la vue du "comité directeur" de la LMA une cargaison de même espèce (EM, 20-IV-2) ... que, "pour faire plaisir" à son ami Chester, il prend "une goutte de whisky" (qui se révèle être un plein verre) dans son eau minérale (EM, 30-IV) et … qu'on le voit, tout à la fin, "préoccupé", arpenter le pont de l'Aurore guettant la "TERRE" car .. il n'y a "plus de whisky" (EM, 62-IV-3) ;
b) convenons que Tintin n'a pas de scrupule d'utiliser l'addiction de son compagnon et de boire "un doigt de whisky" ... pour lui remonter le moral (EM, 37-II et III). Il emploiera le même procédé dans "Coke en Stock" et "Tintin au Tibet" ...

3° "Le Secret de la Licorne" :
a) à trois reprises, Tintin empêche le capitaine d'illustrer - si l'on peut dire ! - le "feu" du récit des exploits de son ancêtre en s'enfilant de pleines rasades de whisky (SDL, 22-II-1 - 22-1V-1 - 23-IV-1) ... au point même que, ordinairement si regardant à l'égard de l'intempérance alcoolique de son chien, il préfère refiler à Milou le verre de whisky que de permettre au capitaine de joindre le geste à la parole ... d'où, une parenthèse humoristique d'un Milou rapidement saoul (SDL, 22-IV et 23-I) ;
b) à nouveau, mais involontairement, en fin d'album, Tintin empêche Haddock de s'enfiler deux verres de whisky (SDL, 61-II-1 et 62-II-2) ;
c) entre-temps, Haddock aura sacrifié une bouteille de cognac pour sauver Tintin menacé d'être abattu (SDL, 54-I-1 à 3) puis brisera lui-même celle que Nestor est allé lui chercher en "compensation" (SDL, 57-IV-3) !!!

4° "Le Trésor de Rackham le Rouge" :
a) la lecture de l'ordonnance de son médecin (TRR, 11-III-1 et 2), supprimant toute absorption d'alcool pour cause "d'insuffisance fonctionnelle du foie", déprime Haddock ;
b) il découvre, catastrophé, que le whisky embarqué sur le Sirius a été remplacé par les pièces détachées de l'appareil de Tournesol (TRR, p. 17 à 20) ;
c) la découverte d'une bouteille de rhum de la Jamaïque "vieux de deux cent cinquante ans" et absorbée illico (TRR, 43-I-2 et 3 a et b), occupe tout le reste de la journée : au moins douze autres bouteilles sont ramenées de l'épave de "La Licorne" (TRR, 44-II-3) que le capitaine sirote cette fois modérément (mais avec un plaisir évident) ;

5° "Les Sept boules de cristal" :
a) Haddock est à ce point à la recherche du secret du" tour" de l'illusionniste Bruno, "l'homme qui transforme l'eau en vin" (7BC, p 6), qu'il entraîne Tintin à la séance du soir ... Cet "argument" sert de prétexte à Hergé pour faire réapparaître d'anciens protagonistes ("goûtons" la manière dont Haddock s'étrangle avec un verre d'aguardiente - 7BC, 13-III-1, 2 et 3 -) et "lancer" l'intrigue ;
b) pris de boisson, il a le "courage" de jeter une pleine bouteille de whisky dans un bac d'eau ... ce dont profitera Milou (7BC, p. 53) ;

6° "Le Temple du Soleil" :
l'addiction de Haddock est moins visible ... si l'on excepte sa mine hilare après avoir dégusté du "pisco" (TS, 2-I-2) avant de se faire copieusement arroser pour la première fois par un lama (!) et ... la petite bouteille de whisky engloutie d'un trait après l'avalanche (TS, 32-I et II) ...

7° "Tintin au pays de l'or noir" :
attendu les avatars subis par cette aventure, l'intervention de Haddock est très tardive ... Il ne nous est donné de le considérer, un verre de whisky à la main, que tout à la fin (ON, 62-III-2) ... Whisky qu'il ne sirotera même pas du fait du pétard fusée qui lui explose en pleine figure (PCHTTT - ON, 62-III-3 -) !!!

8° "Objectif Lune" :
hormis la scène de l'avion où il refuse la moindre goutte de cette "infecte eau minérale" dans son whisky (OL, 3-I-3) que suit aussitôt le passage à la douane où, sa valise débordant de bouteilles de whisky, il doit payer "875 khors de droit d'entrée !... Bandes de pirates ! ..." (OL, 3-III-2) - situation qui sera reprise dans "Tintin au Tibet" - puis le "petit porto" offert par Tournesol (OL, 9-III-2) dont il s'asperge, "commotionné" qu'il est à la nouvelle qu'il a été "désigné volontaire" avec Tintin en vue du voyage sur la Lune (OL, 9-IV-4), la seule trace "visible" est cette interdiction signifiée par Wolff - on en comprendra la VRAIE raison plus tard - d'emporter une pleine caisse de whisky (OL, p. 49) ... ce qui donnera lieu à une certaine surprise dans l'album suivant ...

9° "On a marché sur la Lune" :
a) "surprise" que matérialise le pseudo "Traité d'astronomie", en réalité, un coffret renfermant deux bouteilles de whisky !!! Elle entraîne la première véritable rechute du capitaine mettant authentiquement en danger de mort l'équipage de la fusée, la SEULE engueulade de Tintin (OML, 11-III-2 et 3) et un "acte de contrition" d'Haddock de même espèce que dans "Le Crabe aux pinces d'or" (OML, 11-IV-2) ;
b) en plein drame du voyage de retour, Haddock, dépressif, s'enfile pleins verres de whisky et tombe dans un dangereux coma éthylique (OML, p. 56) ;
c) l'album finit en gag, Haddock sortant d'un coma qui paraissait désespéré à l'audition du mot "whisky" (OML, 61-IV-2 et 3) !!!

10° "L'Affaire Tournesol" :
on ne compte pas moins de SIX allusions au vin et à la soif glissées, avec un à-propos jubilatoire et assorties de mimiques éloquentes, par un Haddock alléché, tel le corbeau de la Fable, par la présence de la bouteille de Fendant et dès lors, devenu provisoirement étranger à l'enjeu comme au sort de Tournesol ... avant que de se voir autorisé par Topolino de se servir "si le cœur (lui) en dit" (AT, 26-III-3) ... Las ! Par deux fois, il est empêché de "communier" sur l'autel de Bacchus par un geste brusque de Tintin d'abord, l'explosion de la machine infernale déposée par les agents Bordures ensuite ... comme déjà, de saisissement, à son entrée dans la villa, à l'audition soudaine d'un menaçant "Ha ! Ha ! Ha ! ... C'est ce qui s'appelle se jeter dans la gueule du loup ..." se révélant être l'argument d'un feuilleton radiophonique - AT, 23-IV-3 - 24-I-1 -.
Scènes relevant de la même "technique" humoristique que, précédemment, dans "Le Secret de la Licorne" ...

11° "Coke en Stock" :
a) gags où l'on voit successivement Haddock "protéger" puis "perdre" son demi-litre de whisky ("un litre aux cent kilomètres" - CES, 19-IV-3 - !) … réveillé au bruit d'un bouchon d'une bouteille de cognac (CES, 22-I-3 a et b) et … enfiler toute une bouteille de rosé du Portugal (CES, 23-IV-1, a,b,c,d) avant que de mettre le feu à sa barbe !!!
b) scène où Haddock REFUSE le whisky d'Allan (CES, 42-II-1) que suit la géniale trouvaille de ce combat entre le "Bien" (l'ange gardien) et le "Mal" (le démon) en 42-II et IV ... qui pourrait bien refléter l'état d'Hergé, alors en pleine crise sentimentale ... Il utilisera à deux reprises le même "débat" manichéen dans "Tintin au Tibet", cette fois entre "l'ange gardien" et le "démon" de Milou (TET, 19-I et II et 46-IV-2) ...

12° "Tintin au Tibet" :
le sérieux, la profondeur et le dramatisme de cet album sont cependant distraits par de fines allusions humoristiques à l'addiction, devenue "raisonnable", du capitaine :

a) le sac de Haddock peut sembler seulement bourré de bouteilles de whisky (TAT, 14-III-3) ;
b) "une heure après le départ", le capitaine, sifflotant en tête de l'expédition puis dépassé successivement par le trio "Tintin-Tarkhey-Milou" et celui des porteurs (TAT, 15-III-1,2,3), constate qu'il "fait le zouave sur les routes du Népal", s'octroie "un petit réconfort liquide" et, marchant "au supercarburant", remonte en tête, dépassant la colonne en chantant à tue tête "Sambre et Meuse" (TAT, 15-IV-1,2,3) ; cette absorption donne alors lieu au cauchemar (TAT, 16-II et III) et au choc contre l'arbre (TAT, 16-III-2) ;
c) une bouteille, brisée dans le sac, est absorbée gouttes à gouttes par Milou ... d'où le premier "débat manichéen" entre "l'ange" et le "démon" Milou, la chute du chien dans le torrent et son sauvetage par Tintin qui lui passe un "savon" (TAT, p. 18 à 20) comme naguère dans "L'Île Noire" ;
d) le stock de whisky est finalement perdu par le choc avec le chorten (TAT, 21-IV-4) ;
e) l'allusion à la bière fermentée "Tchang" donnant lieu à un savoureux quiproquo (TAT, 23-III) ;
f) la dernière bouteille "rescapée" après le choc avec le chorten sera "fauchée" par le yéti (TAT, p. 23 à 27) !!!

Ce, sans omettre les deux fois où Tintin, comme dans "L'Etoile mystérieuse" et "Coke en Stock " utilise l'addiction du capitaine pour :

a) piquer son amour-propre vis-à-vis du yétis afin de le relancer dans la recherche de Tchang (TAT, 38-II-1,3 + III et IV) ;
b) essayer de le ranimer, lors qu'il vient de s'effondrer, épuisé (TAT, 43-II-3) ;

13° "Les Bijoux de la Castafiore" :
UNE SEULE scène : "l'apéritif" qu'il se verse, rentré de promenade (BLC, 5-III-1) et qu'il ne boira pas, s'en étant aspergé une première fois à la nouvelle de l'arrivée de la Castafiore (BLC, 5-IV-3), une seconde fois au bruit de la chute de Nestor (BLC, 6-III-1b), le reste du contenu ayant été envoyé dans les airs d'enthousiasme quand il croit erronément que le "Rossignol milanais" ne viendra pas (BLC, 7-I-2) ...
Notons par contre le verre de bière que s'enfile Lampion (BLC, 17-III-1) et le champagne saoulant copieusement les musiciens de la "Fanfare de Moulinsart" - dont le marbrier Boullu - (BLC, 30-II) ;

14° "Vol 714 pour Sydney"
à part le "rafraîchissement" (VPS, 1-IV-1) ... qu'il ne prendra finalement pas, étant invité par Carreidas à déguster le "Sani Cola", cette supposée "boisson très saine à la chlorophylle" (VPS, 5-I-2), en fait, un soda à ce point frelaté que, versé subrepticement dans une plante ornementale, celle-ci en périra dans l'instant (VPS, 7-I-3 - 7-III-3 et IV-1), on ne le voit qu'une fois, tout à la fin, boire un verre de whisky (VPS, 60-IV-1) ;

La fin de la saga tintinienne sera l'occasion pour Hergé de mettre fin, à son insu et contre son gré, à l'addiction de Haddock en cette autre géniale trouvaille qu'est le médicament créé par Tournesol et donnant à l'alcool un goût tellement abominable qu'il en "guérit" Haddock malgré lui ("Tintin et les Picaros"), prolongée dans "L'Alph Art" sous la dénomination de "Stopalcool" !!!
+7
jacqueshervejeudi 14 mai 2015 à 20:24
Un personnage dont on ne peut être indifférent et qui volera la vedette à Tintin. Personnage haut en couleurs, avec son interminable vocabulaire, il apporte beaucoup de relief dans les aventures de Tintin. On notera cependant quelques maladresses corrigées à temps par Tintin, que ce soit devant L'Inca dans "Le Temple du Soleil" ou à l'Hôtel Zsnôor à l'heure du dîner en compagnie de Kronik et Himmerszek lorsque Tintin lui fait du pied.

Il est aussi la cible préférée d'Abdallah qui reprend sa célèbre réplique : "Mille Sabords".
+6
charlesvonsvendredi 12 septembre 2014 à 19:32
Quel personnage que ce capitaine ! Il reste calme quand tout s'effondre et s'excite quand il n'y a plus de danger ! "Ciel mes bijoux !" "ça y est elle a de nouveau égaré sa bimbeloterie" "ne vous inquiétez pas, elle les retrouvera dans 5 minutes" XD et le tout sans lever les yeux de son bouquin !
+1
lou26samedi 23 août 2014 à 20:31
je l adore avec toutes ses expressions :

-milles million de milles sabords
-bashibousouk
-moules a gaufres
-bandes d ectoplasme
-marins d eau douce
-saperlipopette


bref trop genial
cadokvendredi 25 avril 2014 à 10:41
moi mon passage préféré c est dans l étoile misterieuse ou le cap. Haddock est dit comme président de la ligue antialcoolique et des ouvrier demande au capitaine
Haddock ou mettre les caisses de wisky
du coup le cap. est super dérangé
+1
carreidas97dimanche 2 mars 2014 à 03:30
Le capitaine est et sera toujour drole comme là Bachibouzouk!
haddock2014mercredi 8 janvier 2014 à 22:25
Avec le temps, le « capitaine Haddock » est devenu « l’Ami-râle Haddock !...
Milles millions de mille sabords !...

Il est à découvrir dans « Les aventures de Tintin et de l’Ami-râle Haddock » :

http://euroclippers.typepad.fr/alerte_ethique/les-aventures-de-tintin-et-de-lami-r%C3%A2le-haddock/
+1
campierrotmardi 31 décembre 2013 à 13:13
J'ai trouvé quelque chose d'inattendu à propos du nom du capitaine HADDOCK.
Un certain Herbert James Haddock (1861-1946) fut un employé de la White Star Line, entre autres comme commandant du Titanic lors de ses essais techniques avant livraison à la Compagnie Transatlantique, ensuite commandant du vaisseau frère (et jumeau !!) du Titanic, l'Olympic. En 1918, attaqué par un sous-marin allemand (l’U 103) à hauteur du Cap Lizard alors que l’Olympic avait été réquisitionné comme transport de troupes, il l’attaqua, le brisa en deux et réussit à le couler.
En fait ces bateaux étaient des triplés car il y avait aussi le Britannic, identique aux deux autres, réquisitionné et transformé par la marine britannique en bateau hôpital.
La tragédie du Titanic s’est passée en 1912. Cet événement a été très fortement médiatisé pendant des années.
Hergé (né en 1907), très curieux, n’a pu l’ignorer, d’ailleurs il y fait allusion dans « Le Trésor de Rackham le Rouge » à la page 55. De là à avoir connu le rôle de James Herbert Haddock ?
Il y a également eu un autre Haddock Nicholas, qui vécut de 1686 à 1746. Ces 2 personnes, peut-être avec des liens familiaux, étaient des Anglais. Faire passer le chevalier de Haddoque pour un Français est donc lié à la volonté d'Hergé, utile au personnage du capitaine Haddock.
Mais aussi, bien entendu, celui fabriqué par Hergé afin de donner des ancêtres prestigieux au capitaine Haddock et à permettre de récupérer le château de Moulinsart.

Signé : Pierre CAMERMAN, grand amateur de Tintin


+6
jacqueshervesamedi 24 août 2013 à 15:43
Un personnage qui ne passe pas inaperçu avec son vocabulaire enrichi tout en apportant de l'humour comme dans l'Affaire Tournesol où il propose à Séraphin Lampion une assurance contre les casse-pieds où il donne une signification à la plaque CD sur un véhicule et dans Objectif Lune lorsqu'il fait allusion aux Mono space lorsqu'il critique la conception des véhicules où il se cogne en sortant. N'oublions pas les dialogues entre Wolff et Mr Baxter très savoureux.
+4
mariechiennevendredi 5 avril 2013 à 15:51
Hallo quoi? t'es une fille t'aime pas lcapitaine haddok?
NAN mais hallo? c'est comme si jte dis tes unee filllle t'ème pas le champoi?
lol XD
+4
kiceraoulsamedi 16 mars 2013 à 16:57
le capitaine est un de ces grands seconds rôles qui donnent de la profondeur à l'histoire et au héros. C'est un humain ; avec ses travers et ses qualités. Sans lui la série serait l'histoire d'une sorte de boy scout un peu déshumanisé
+4
timvendredi 8 février 2013 à 16:54
Ce capitaine restera toujours mon préféré.
+2
floflo97samedi 15 décembre 2012 à 14:06
Le second personnage le plus important des aventures de Tintin, un personnage qui le suivra à la trace lors de toutes ses autres aventures (hormis Tintin au pays de l'Or Noir, car commencé en 1939, c'est pour ça que l'on ne le veut que à partir de la fin). Haddock est beaucoup plus humain que Tintin, on a trop souvent l'impression que Tintin à toujours raison, qu'il est sans défauts, bourrés de qualité. On l'aime bien quand même, mais notre capitaine est quand même beaucoup plus humain, beaucoup plus attachant, et aussi beaucoup plus drôles !
Il est un personnage phare des aventures de Tintin, avec en troisième position, le professeur Tournesol, certes un peu moins présent mais qui est au coeur de plusieurs aventures (Objectif Lune, On a marché sur la Lune, Le Temple du Soleil, L'affaire Tournesol), alors que Haddock n'a jamais été la trame de l'histoire, juste un compagnon qui aide Tintin (ou lui cause encore plus d'ennuis !) pour résoudre une énigme extérieur.
+3
marine2518lundi 10 décembre 2012 à 08:08
a ou milou 795 tchouk tchouk nougat out sere out papa
+1
robotdu29vendredi 7 décembre 2012 à 19:01
haddock c’est le plus marrant de tous les personnage je l'adore
+1
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK