Nom : Thompson
Prénom : Allan
Profession(s) : marin, contrebandier
Apparaît dans : Les Cigares du Pharaon - Le Crabe aux pinces d'or - Coke en stock - Vol 714 pour Sydney
Allan, c’est l’archétype de la canaille prêt à tout pour arriver à ses fins. Sur ses traces, Tintin n’est pas encore monté à bord du Karaboudjan qu’il le vise d’emblée par une tentative de meurtre. À peine celle-ci aura-t-elle échoué qu’il enlève le reporter et entend l’envoyer par le fond avec un poids de fonte aux pieds.

S’il est le chef de la bande, c’est aussi un éternel homme de main, un exécuteur de basses oeuvres qui doit solliciter des ordres avant de commettre ses vilénies. C’est pour Omar Ben Salaad qu’il se livre à la contrebande d’opium dans des boîtes de faux crabe.

C’est pour Rastapopoulos, alias le marquis di Gorgonzola, qu’il trafique de la drogue de la mer Rouge vers les Indes (dans Les Cigares du Pharaon) puis des esclaves dans le golfe arabique (dans Coke en stock). Pour le même, il dirige dans Vol 714 pour Sydney une tripotée de gros bras qui prennent le contrôle d’une petite île de la mer des Célèbes pour mieux détourner le jet et les milliards de Laszlo Carreidas.

Le Crabe aux pinces d’or - page 41 case C3
Nom : Alvarez
Statut(s) : colonel
Apparaît dans : Tintin et les Picaros
Il est de nationalité san-théodorienne et l’aide de camp de son excellence le général Tapioca. Ce digne et souriant colonel possède une élégante moustache à la Salvador Dali sans toutefois posséder le talent et l’humour de l’universel génie. Alvarez cache, sous le poids de ses médailles et décorations, un cœur de sombre fripouille. Totalement dévoué au dictateur sans-théodorien, il n’hésite pas à emmener Tintin et ses amis dans un traquenard au sommet de la pyramide de Trenx Coalt. Alvarez n’a aucune honte à « tourner la veste » quand les choses tournent au vinaigre. Sa réaction à la chute de Tapioca est sans équivoque : Toutes mes félicitations, mon général... ! Et mort à Tapioca ! Faut-il le faire fusiller tout de suite ? ».
Tintin et les Picaros - page 12 case C3
Nom : Filoselle
Prénom : Aristide
Statut(s) : fonctionnaire retraité
Apparaît dans : Le Secret de La Licorne
Cet honorable citoyen atteint de kleptomanie a réussi à constituer une imposante collection personnelle de portefeuilles volés à la tire. Nous citerons à titre documentaire, un portefeuille subtilisé au père de Jo et Zette, Monsieur Legrand, le 25.12.1942, un autre subtilisé à Maxime Loiseau, le 12.10.1942 ; et enfin une étonnante série portant le nom de Dupond et Dupont. Filoselle tire une certaine fierté de ses activités. Il garde à cet effet des coupures de presse sur les pickpockets et les voleurs de portefeuilles.
Le Secret de La Licorne - page 33 case A1
Nom : Bada
Prénom : Ramón
Profession(s) : Escroc
Apparaît dans : L'Oreille cassée
Ces deux malfrats sont complices et feront tout pour voler le diamant qui se cache dans le fétiche à l’oreille cassée.
L'Oreille cassée - page 11 case C3
Nom : Balthazar
Prénom : J.
Profession : fabricant
Apparaît dans : L'Oreille cassée
Frère du peintre-sculpteur Balthazar trouvé mort à son domicile sis 21, rue de Londres, Balthazar J. produit en série des fétiches arumbayas sur base de l’original trouvé dans une malle ayant appartenu à feu son frère. Son look fait plus penser à un laborantin qu’à un spécialiste en reproduction d’art primitif.
L'Oreille cassée - page 57 case D2
Nom : Barnabé
Prénom : Barnabé
Profession(s) : indicateur / rabatteur
Apparaît dans : Le Secret de La Licorne
Un des protagonistes de l’histoire "Le Secret de La Licorne" qui travaille pour les frères Loiseau, antiquaires de leur état. Il est chargé par les frères Loiseau de découvrir les deux autres maquettes de La Licorne. Il connaîtra un destin funeste. Il est abattu par ses mandants qui craignent qu’il ne parle.
Le Secret de La Licorne - page 04 case A1
Nom : Baxter
Prénom : N/A
Profession(s) : directeur du Centre de recherches atomiques de Sbrodj
Apparaît dans : Objectif Lune - On a marché sur la Lune
M. Baxter est le directeur du Centre de recherches atomiques de Sbrodj. Ce centre, situé en Syldavie, développe, secrètement avec l’aide du professeur Tournesol, des activités de recherche pour la construction d'une fusée pour aller sur la Lune. M. Baxter est affable mais quand les choses deviennent sérieuses, il ne mâche pas ses mots.
Objectif Lune - page 18 case D3
Nom : Bazaroff
Prénom : Basil
Profession : marchand d’armes
Apparaît dans : L'Oreille cassée
Le modèle qui a inspiré le personnage de Bazaroff (« Mazaroff » dans la version noir et blanc) est Basil Zaharoff.

Sir Basil Zaharoff d'origine grecque fit preuve d'un tel sens des affaires qu'il sut se rendre indispensable aux dirigeants des grandes puissances. Il vendait des armes à n'importe quel camp, soutenu dans ses démarches par des politiciens et des puissances bancaires à sa dévotion. Dans Le Crapouillot, il est cité parmi les puissants de ce monde. Celui-ci devient dans L'Oreille cassée Basil Bazaroff, marchand d'armes également.

Bazaroff agit via la Vicking Arms Co. Ltd et vend sa camelote guerrière au San Théodoros et Nuevo Rico et par l’intermédiaire de son complice R.W. Chicklet tente d’ériger ces deux pays l’un contre l’autre à propos de la région Gran Chapo riche en pétrole. Le préfixe choisi par Hergé pour créer le nom à consonance russe en dit long sur le regard qu’il porte sur ce type de marchand.

L'Oreille cassée - page 34 case A2
Nom : Ben Kalish Ezab
Prénom : Mohammed
Statut(s) : Emir du Khemed
Apparaît dans : Tintin au pays de l'or noir - Coke en stock
Signe particulier : Dans son élégante tenue traditionnelle - dishdasha blanche, bisht sombre et keffieh -, lunettes rondes et barbiche noire, Ben Kalish Ezab est déterminé à éliminer ses ennemis.

Dans la galerie des personnages créés par Hergé, Mohammed Ben Kalish Ezab ne passe pas inaperçu. Outre sa tenue vestimentaire qui évoque déjà dans nos esprits tout l’exotisme du Moyen-Orient, il se distingue également par un comportement qui passe par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel : colères froides, exubérance de paroles, sensiblerie larmoyante, tout est dans la démesure et la flamboyance.

Homme des extrêmes, il rejoint son fils Abdallah dans la catégorie des personnages « toujours au bord de la crise de nerfs ». Bien sûr, on lui connaît des périodes de rémission, mais elles sont le plus souvent éphémères et débouchent inévitablement sur de nouvelles extravagances verbales et comportementales.

La présence de Tintin et du capitaine Haddock semble avoir un effet apaisant sur cette personnalité hors norme. C’est compter sans Milou qui va involontairement déclencher une belle pagaille dans le repaire de l’émir. Mohammed Ben Kalish Ezab se met en marche, le doigt inquisiteur...

Tintin au pays de l’or noir - page 36 case C2
Nom : Bikoulou
Apparaît dans : L'Oreille cassée
Indien de la tribu arumbaya qui ne rate pas l’occasion de se rattraper de son erreur en ayant livré Milou au sorcier et sauve Milou d’une mort assurée grâce à sa sagacité.  Il brave les sortilèges du sorcier de la tribu au risque d’être transformé en grenouille en alertant Ridgewell.
L'Oreille cassée - page 50 case D3
Nom : Björgenskjöld
Prénom : Erik
Profession : savant
Apparaît dans : L'Étoile mystérieuse
Savant suédois, Erik Björgenskjöld a participé à l’expédition polaire à bord de l’Aurore (L’Étoile mystérieuse). Il est également l’auteur d’un ouvrage sur les protubérances solaires. 
L'Etoile mystérieuse - page 23 case D1
Nom : Bohlwinkel (*)
(*) En bruxellois « bollewinkel » — orthographié « Bohlwinkel » par Hergé — signifie « petite boutique de confiserie ».
Prénom : N/A
Profession(s) : banquier, financier
Apparaît dans : L'Étoile mystérieuse
Il dirige la banque Bohlwinkel de Sao Rico. Ayant eu vent de l’expédition du professeur Calys par les médias, sa banque finance une expédition concurrente (celle du Peary) en vue de s’approprier avant Tintin le métal précieux présent dans l’aérolithe, baptisé par la suite « calystène ».
L'Étoile mystérieuse - page 22 case B1
Nom : Bolero y Calamares
Prénom : Porfirio
Profession : Savant
Apparaît dans : L'Étoile mystérieuse
Savant espagnol, Porfirio Bolero y Calamares est professeur à l’université de Salamanque. Il a participé à l’expédition polaire à bord de l’Aurore (L’Étoile mystérieuse).
L’Étoile mystérieuse - page 48 case c2
Nom : N/A
Prénom : Boris, Jorgen
Profession : Colonel, aide de camp du Roi Muskar XII ou passager clandestin
Apparaît dans : Le Sceptre d'Ottokar - Objectif Lune - On a marché sur la Lune
En réalité cet homme de confiance participe à un complot contre son Roi.  Les ennemis se trouvent souvent parmi nous ou parmi les proches. Méfiance donc mais Tintin n’est pas dupe et son sens de la perspicacité lui permet de démasquer ce comploteur qu’on retrouvera dans le diptyque des Aventures lunaires sous le nom de Colonel Jorgen, passager clandestin de la fusée lunaire. 
On a marché sur la Lune - page 39 case D4
Nom : Boule de neige
Statut(s) : jeune enfant
Apparaît dans : Tintin au Congo
Apparition brève sur fonds de décors grandiose, Boule de neige accompagné d’un guerrier observe l’arrivée du paquebot à bord duquel se trouvent Tintin et Milou. Boule de neige joue le rôle de passeur d’images presque en opposition avec Tintin et Milou dans la vignette précédente. Il contraste aussi avec cette intrusion mécanique occidentale !
Tintin au Congo - page 9 case B2
Nom : Boullu
Prénom : Isidore
Profession(s) : marbrier
Apparaît dans : Les Bijoux de la Castafiore
Isidore Boullu, est quelqu’un sur lequel on ne peut pas compter… Sous des dehors débonnaires d’homme banal et ordinaire, Isidore Boullu cache mal sa perversité et ses mensonges. Isidore Boullu a pris le pli de prendre la vie du bon côté et de ne jamais s’énerver. Il promet toujours et ne tient presque jamais promesse. Par contre, il peut participer, en pleine journée, à une aubade donnée par la modeste harmonie de Moulinsart, histoire de boire un petit coup à l’oeil. Les clients ? Les urgences ? Il a bien le temps.
Les Bijoux de la Castafiore - page 62 case C1
Nom : Boullu (Madame)
Prénom : N/A
Apparaît dans : Les Bijoux de la Castafiore
Épouse de Monsieur Boullu, le marbrier. Elle tâche de protéger son mari contre les récriminations du capitaine Haddock.
Les Bijoux de la Castafiore - page 57 case c1
Nom : Boustringovitch
Profession : terroriste bolchevik
Apparaît dans : Tintin au pays des Soviets
Hergé joue avec la sonorité du bruxellois (« boestring » veut dire hareng au vinaigre en bruxellois) pour donner un nom à ce terroriste bolchevik qui se fait passer pour un aubergiste. Ce terroriste s’apprêtait d’ailleurs à faire sauter toutes les capitales d’Europe. Tintin s’en sort  de justesse grâce de nouveau à sa perspicacité !
Tintin au pys des Soviets - page 132 case B1
Nom : Hippolyte
Prénom : Calys
Profession : directeur de l’observatoire
Apparaît dans : L'Étoile mystérieuse
Calys, la tête perdue dans les étoiles Hippolyte Calys, avant un certain Tournesol, est l’archétype du savant distrait... Hippolyte Calys ? C’est sans doute ce que Les Aventures de Tintin ont connu de mieux comme savant excentrique... avant l’arrivée de Tournesol.

Calys affiche un prénom désuet, qui annonce d’emblée, comme un blason, ce décalage permanent avec la réalité. Il le prêtera bientôt à l’exubérant Bergamotte... Calys, « caliche » en bruxellois, signifie « réglisse », un comble pour un homme qui aime les caramels mous, mais surtout qui en propose de manière abrupte au milieu d’une conversation sur la fin du monde, ce qui ne manque pas de stupéfier Tintin...

S’il n’a pas de modèle «authentique» connu, Calys est clairement l’héritier d’un personnage de fiction, Pancrace Eusèbe Zéphyrin Brioché, dit «le savant Cosinus». Dans cette bande dessinée réalisée par Christophe dès 1893, ce savant, censé faire le tour du monde, invente les moyens de transport les plus farfelus, mais ceux-ci ne sortent que de très peu des frontières de Paris.

Avec Calys, Hergé incarne le savant qui combine le comique d’une distraction appuyée avec une profonde érudition, permettant de fournir des données scientifiques complexes.

L’Étoile mystérieuse - page 05 case D3
Nom : Cantonneau
Prénom : Paul
Profession : Professeur à l’Université de Fribourg
Apparaît dans : L'Étoile mystérieuse - Les 7 Boules de cristal - Le Temple du Soleil
Savant suisse, il est membre de l’expédition polaire à bord de l’Aurore (L’Étoile mystérieuse) mais également membre de l’expédition Sanders-Hardmuth en Amérique du Sud. Il sera victime de la malédiction des boules de cristal et tombera dans un sommeil léthargique jusqu’au moment où le grand prêtre Inca détruira sa statuette.
Les 7 Boules de cristal- page 20 case C2
Nom : Caraco
Profession : guide
Apparaît dans : L'Oreille cassée
Guide pusillanime, il abandonne lâchement Tintin en pleine jungle alors qu’il devait mener Tintin à la tribu des Arumbayas. Il n’en est pas pour autant fourbe puisqu’il laisse le canot à Tintin qui peut poursuivre sa route seul !
L'Oreille cassée - page 46 case B4
Nom : Carreidas
Prénom : Lazlo
Profession : constructeur d’avions
Apparaît dans : Vol 714 pour Sydney
S’il y a une personnalité qui sort de l’ordinaire dans la galerie de portraits créée par Hergé, c’est bien celle du milliardaire Laszlo Carreidas. L’homme, très riche, ne laisse pourtant rien paraître de son état de fortune, car ses vêtements ne sont certes pas à l’image de sa condition sociale. Mais ce qui frappe surtout, c’est l’air triste qu’il affiche. L’expression du visage, la démarche du bonhomme, ses propos, rien décidément ne peut nous éclairer sur le fait que cette créature qui inspire avant tout la pitié est un grand capitaine d’industrie, patron dans plusieurs secteurs industriels.

C’est clairement Marcel Dassault, fondateur des entreprises du même nom. Pierre Assouline raconte que «Carreidas est une caricature du génial constructeur des Mirage et des Mystère. Il lui a beaucoup emprunté : sa silhouette, son chapeau, son cache-col, son côté frileux... ».

Hergé a sans aucun doute pensé à Dassault. Mais pas uniquement. Ainsi, ce qu’on sait de l’avionneur ne signale pas de pingrerie particulière. Cette pingrerie, Hergé l’emprunta plutôt à Jean Paul Getty, un célèbre magnat du pétrole. Alors que sa fortune approchait les 4 milliards de dollars, il avait équipé sa propriété de Los Angeles de téléphones à pièces, dont ses invités étaient priés de se servir.

De même, en soulignant la phobie des microbes de Laszlo Carreidas qui l’empêche de serrer les mains (vraie phobie ou vrai manque de respect pour ses interlocuteurs ?), Hergé pensait-il sans doute davantage à Howard Hughes, dont la phobie de la contamination était telle qu’il a passé les dix dernières années de sa vie reclus et nu, dans des chambres d’hôtel, avec interdiction à quiconque d’y entrer, n’acceptant que la présence d’infirmiers...

Avec son chapeau et son paletot froissé, son écharpe misérable et ses lunettes qui lui tombent sur le nez,? Laszlo Carreidas n’a rien de l’image classique du milliardaire.Mais Carreidas va surtout dévoiler l’ampleur de sa face obscure sous l’influence du sérum de vérité. Son nom renvoie au "carré d'as" qui d'ailleurs figure sur la queue de son avion supersonique. 

Vol 714 pour Sydney - page 04 case C5
Nom : Charlet
Prénom : Marc
Profession(s) : Professeur à l’Université de Fribourg
Apparaît dans : Les 7 Boules de cristal - Le Temple du Soleil
Il fait partie de l’expédition Sanders-Hardmuth. Prévenu par Tintin de la malédiction des boules de cristal, il en sera lui aussi victime alors qu’il tentait de rejoindre le jeune reporter.
Les 7 Boules de cristal- page 21 case C2
Nom : Chester
Profession : capitaine de marine marchande
Apparaît dans : L'Étoile mystérieuse - Le Secret de La Licorne - Les 7 Boules de cristal - Les Bijoux de la Castafiore
Marin et ami du capitaine Haddock ; ils se rencontrent fortuitement lors de leur escale à Akureyri en Islande. Grâce à son aide, l’Aurore est ravitaillé en mazout, alors même que la Golden Oil le lui a refusé pour faire triompher l’expédition concurrente du Peary !
L'Étoile mystérieuse - page 29 case C2
Nom : De Hadoque
Prénom : François
Statut(s) : Capitaine de la marine du roi, commandant du vaisseau "La Licorne".
Apparaît dans : Le Secret de La Licorne
Personnage haut en couleur qui vécut dans la deuxième moitié du XVIIe siècle. Le vaisseau qu’il commandait en 1698 lors d’un retour des Antilles fut pris à l’abordage et pillé par le pirate Rackham le Rouge. Seul survivant de cet acte de brigandage, François de Hadoque réussit à échapper aux pirates en sabordant son propre navire. Il vécut deux ans sur une île des Antilles avant d’être recueilli par un vaisseau qui le ramena en Europe. En récompense de ses bons et loyaux services, Louis XIV fit don du château de Moulinsart au chevalier de Hadoque. L’acte de propriété signé par le roi Soleil est daté du 15 juillet 1695. Le chevalier légua à ses descendants le trésor de Rackham le Rouge qu’il cacha dans la crypte de son château à l’intérieur d’une sphère de pierre, aux pieds d’une statue de Saint Jean l’Evangéliste. Il est l’ancêtre du capitaine Haddock.
Le Secret de La Licorne - page 15 case B3
Nom : Chicklet
Prénom : R.W.
Profession : agent de la General American Oil
Apparaît dans : L'Oreille cassée - L'Affaire Tournesol
Cet intermédiaire véreux tente de soudoyer Tintin qui, alors colonel – aide de camp du général Alcazar, ne se laisse pas corrompre dans une affaire de concession pétrolière. Cette nouvelle concession située dans la région du Gran Chaco aux confins du San Theodoros et du Nuevo Rico risquerait d’entraîner un conflit armé entre ces deux pays. Chicklet se fait insistant pour annexer la partie convoitée qui se trouve dans le Nuevo Rico. Tintin balaye d’un revers de la main le pot-de-vin de 100.000 $. Tintin ne sait peut-être pas que dans certains pays la corruption est une condition sine qua non pour faire affaire. Ce refus de sa part lui coûtera presque la vie... Il échappera deux fois à la mort. Après une tentative d’attentat sur sa personne, c’est Pablo, le repenti, qui le sauve du peloton d’exécution.

Chicklet, qui doit son nom à une marque de gomme à mâcher, fait une nouvelle apparition silencieuse dans L’Affaire Tournesol  (page 47, D2). Son look est soigné et il porte toujours un porte document.

L'Oreille cassée - page 35 B3
Nom : Chiquito (nom de scène)
Statut(s) : un des derniers incas – « artiste » de music-hall
Apparaît dans : Les 7 Boules de cristal - Le Temple du Soleil
Il apparaît dans un numéro de lanceur de poignards au côté de Ramon Zarate, alias le général Alcazar. Ce travail n’est en réalité qu’une couverture. Il est en réalité chargé d’une fanatique mission : accomplir la vengeance de Rascar Capac dont la sépulture a été profanée. Chiquito est là pour se venger des sept explorateurs et endormir ces profanateurs à l’aide d’un gaz se trouvant dans les boules de cristal. Il participera à l’enlèvement du professeur Tournesol qui sera emmené à bord du cargo Pachacamac, destination le Pérou.

Dans Le Temple du Soleil, Tintin le retrouve à bord du cargo ; Chiquito lui explique que Tournesol va être sacrifié. On le retrouve à la droite de l’Inca au cours de la cérémonie du sacrifice où il invoque le dieu du soleil sur l’autel du temple où faillirent bien rester nos amis.C'est lui qui détruit les statuettes envoutées des sept explorateurs qui servaient à les torturer à distance. Le nom « Chiquito » s’apparente à « Chiquitos » Indiens de Bolivie et de Brésil.

Le Temple du Soleil - page 08 case B1
Nom : Cipaçalouvishni
Statut(s) : Fakir
Apparaît dans : Le Lotus bleu
Son nom est un anagramme de « « c’est pas ça li Vishnou ? ».

Il n’est pas bouffon mais fakir. Il fait une apparition pour divertir Tintin et le maharadjah de Rawajpoutalah. C’est un homme qui ne manque pas de talent : marcher sur des tessons de bouteilles et percer son corps, non pas avec des aiguilles mais avec des couteaux ! Il joue à l’équilibriste, tête renversée, sur son lit à clous. Il est aussi doté d’incroyables dons de voyance et met en garde Tintin contre une menace qui pèse sur lui.
Le Lotus bleu - page 02 case C3
Nom :  Coco
Statut(s) : boy de Tintin
Apparaît dans : Tintin au Congo
Dans Tintin au Congo, il ne s’agit pas du perroquet qui apparaît dans Les Bijoux de la Castafiore. Il s’agit d’un jeune garçon qui accompagne notre héros tout au cours du récit congolais. « Boy » (littéralement garçon en anglais) est le terme pour désigner un domestique en Afrique francophone ! Un boy est chargé de tâches diverses qui vont de l’entretien de la maison à la préparation du repas. Dans Tintin au Congo, il sert aussi un peu de compagnon de voyage mais pas vraiment de guide ou d’interprète !  Il est assez pusillanime. Il fait deux apparitions dans le récit... dont une sera salvatrice pour Tintin.

La scène du feu de camp représentant Tintin, Milou et Coco assis, le soir, autour de la flambée se démarque des stéréotypes et des préjugés de l’Afrique et du Noir de l’époque où Hergé a dessiné cet album et surtout quand il l’a mis en couleurs. Le point de vue de la scène est, de façon très cohérente, au ras du sol et les personnages, à l’avant plan, vus de profil, se détachent en silhouette, éclairés à contre-jour par le brasier situé juste derrière eux. Avec l’obscurité, la couleur des peaux a disparue (comme si par magie Coco était l’égal de Tintin). Dans ces conditions, la physionomie de Coco est facile à percevoir et à décrire. S’il a bien le cheveu crépu, Coco n’est, par contre, pas prognathe, n’a pas le front fuyant, n’a pas de grosses lèvres et pas de nez épaté. Difficile donc d’affirmer, ici, qu’il s’agit d’un stéréotype raciste. La physionomie du jeune compagnon de Tintin est, par ailleurs, formidablement proche de celle d’un Noir représenté sur une mosaïque en Noir et Blanc de la casa del Menandro, à Pompéi. Même s’il s’agit ici d’un adulte, la ressemblance est plus que frappante (Voir le Mag Tintinos n° 5, page 13).

Tintin au Congo - page 11 case D1
Nom : Czarlitz
Statut(s) : photographe officiel de la cour de Syldavie
Apparaît dans : Le Sceptre d'Ottokar
Ce talentueux photographe n’apparaissant que furtivement dans Le Sceptre d’Ottokar, a pourtant joué un rôle très important dans l’affaire du complot contre Muskar XII, roi de Syldavie. En effet c’est grâce à lui et à son appareil photographique truqué que le sceptre a pu être dérobé. Sous le couvert d’une profession très officielle, Czarlitz conspirait contre le monarque syldave.
Le Sceptre d’Ottokar - page 40 case D3
Nom : Dawson connu aussi sous pseudonyme de Dubreuil
Prénom : J.M.
Professions : Chef de police de la concession internationale de Shanghaï, trafiquant d’arme
Apparaît dans : Le Lotus bleu - Coke en stock
Dawson, chef de police de la concession internationale de Shanghaï, intervient à plusieurs reprises dans Le Lotus bleu. Il est notamment « utilisé » par Gibbons et Mitsuhirato pour coincer Tintin qui devient un peu trop curieux à propos de leurs affaires. Dawson fait arrêter Tintin et il obtient même un mandat d’arrêt auprès de ses collègues chinois et envoie les Dupondt procéder à l'arrestation, qui échouera.

Il apparaît en trafiquant d’armes dans Coke Stock, sous le nom de Dubreuil, travaillant pour le compte de Rastapopoulos. Homme sans scrupule, il n’hésite pas à utiliser la méthode forte pour tenter d’éliminer Tintin, cet empêcheur de tourner en rond ! (Placer une bombe par l’intermédiaire de Walter, dans l'avion Wadesdah-Beyrouth qui emmènent Tintin et le capitaine Haddock).

Le Lotus bleu - page 07 case B2
Nom : Diaz
Profession : colonel rétrogradé au rang de caporal de l’armée san-théodorienne
Apparaît dans : L'Oreille cassée
Diaz incarne cet appareil étatique corrompu d’Amérique latine dirigé par une petite ploutocratie militaire où l’armée symbolise l’autorité dictatoriale. Pas surprenant dès lors de voir une pléthore d’officiers généraux ou supérieurs dans l'armée du San Théodoros pour récompenser les amis. Diaz jalouse Tintin, nommé colonel et aide de camp du général Alcazar et se voit rétrogradé au rang de caporal après s’être rebellé contre cette nomination. Diaz outragé et brisé rejoint l’opposition où il participe activement à fomenter des attentats contre ce cher général Alcazar ! Après l’arrestation de Tintin pour trahison, Diaz retrouve son grade de colonel mais en vain puisqu’il meurt déchiré par sa propre bombe... Cette case est plus qu’unique dans la bande dessinée car elle laisse entrevoir les pires atrocités du vingtième et du vingt et unième siècle.
L'Oreille cassée - page 22 case C2
Nom : Didi
Statut(s) : fils de Wang Jen-Ghié
Apparaît dans : Le Lotus bleu
Il suit Tintin à son insu et lui sauve la vie par deux fois. Mitsuhirato veut se débarrasser de cet ange gardien et faire d’une pierre deux coups en empoisonnant Didi au moyen du radjaïdjah, le « poison-qui-rend-fou ». De la sorte, cet ange devient un fou incontrôlable. Son esprit ainsi piégé est au service de ce diable de Mitsuhirato. Lors de ses crises de folie, en vantant la gloire de Lao Tseu: « Il faut trouver la voie. » il tente à plusieurs reprises de couper la tête de Tintin et de Milou à l'aide d'un sabre. Il va même à vouloir tuer ses propres parents ! Il retrouvera la raison grâce à un remède du professeur Fan Se-Yeng.
Le Lotus bleu - page 08 case A2
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK