Des nouvelles de l'espace (23)

Dossier ~ mercredi 25 septembre 2013 ~ 1 commentaire

Après la traditionnelle trêve estivale, nous repartons en direction des étoiles pour l'actualité spatiale, toujours aussi riche et passionnante.

Les États Unis repartent vers la Lune

La NASA a lancé avec succès une sonde à destination de la Lune. Elle s'appelle « Ladee » et sa mission est d'étudier la fine atmosphère de notre satellite naturel. « Ladee » n'a pas décollé de Cap Kennedy mais bien de la base Wallops en Virginie et se placera en orbite elliptique autour de la Lune : son apogée n'étant que de 20 km, pour un périgée de 150 km. Il s'agit donc d'une orbite très basse et d'un véritable « rase-motte » au-dessus de la surface. De ce fait, la mission ne pourra durer très longtemps : 160 jours terrestres soit 30 jours lunaires.

Décollage de Ladee

Cette mission devrait répondre à une question importante : quelle est la véritable densité de l'atmosphère lunaire et la taille des particules de poussières dans celle-ci. Cela en vue de la future installation de bases lunaires habitées. L'atmosphère de la Lune est si fine qu'il serait plus judicieux de parler d'enveloppe gazeuse.

Cargo de ravitaillement vers l'ISS

La compétition fait rage entre les entrepreneurs privés américains qui souhaitent se voir attribuer la confiance de la NASA pour la construction d'une future capsule habitée à destination de la Station Spatiale Internationale. Souvenez-vous, il y a deux ans, une capsule privée « Dragon » a parfaitement réussi son amarrage à l'ISS. C'est maintenant au tour de la Société « Orbital Sciences » de tenter sa chance, avec une capsule baptisée « Cygnus ».

La capsule " Cygnus "

Le décollage de « Cygnus » est programmé début octobre, de la base de Wallops en Virginie, emportée par une fusée Antares, également un lanceur privé et rejoindra à l'ISS six jours plus tard. « Cygnus » apportera 700 kg de fret à l'équipage de l'ISS. Comme la capsule Dragon, « Cyrius » ne s'amarrera pas de lui-même à l'ISS mais sera capturé par le bras robotique de celle-ci. À l'issue de sa mission de 38 jours, le vaisseau cargo se consumera dans notre atmosphère.

La fusee " Antares "

Et justement, quoi de neuf à bord de l'ISS ?

Trois de ses occupants sont rentrés le 18 septembre après avoir passé cinq mois dans l'Espace : les Russes Pavel Vinogradov et Alexandre Missourkine et l'Américain Chris Cassidy. L'atterrissage fut très doux, même si l'équipage a dû rentrer « à l'aveuglette » en raison d'une panne des appareils de mesure d'altitude. C'est un message radio de la salle de contrôle qui l'a averti quand leur « Soyouz » n'était plus qu'à 100 m du sol.

Alexander Misurkine / Pavel Vinogradov / Chris Cassidy

Le séjour dans l'espace des astronautes fut lui aussi émaillé de plusieurs incidents. Ils ont en effet dû faire face à une fuite d'ammoniac, début mai, ce qui a contraint 2 astronautes à effectuer une sortie extravéhiculaire afin de la colmater ; puis l'astronaute italien de l'ESA Lucas Parminato a été victime d'une fuite d'eau dans son casque lors d'une sortie dans l'Espace, et ensuite un problème technique sur des antennes de liaison.

Trois astronautes continuent leur séjour à bord de l'ISS : le Russe Fiodor Iourtchikine, l'Américaine Karen Nyberg et l'Italien Lucas Parminato. Fin septembre, ils seront rejoints par l'Américain Michael Hopkins et les Russes Oleg Kotov et Serguei Riazanski.

www.eurospacecenter.be

Pierre-Emmanuel PAULIS - Euro Space Center - Mars Society Belgium

Mail: Pierre.Paulis@eurospacecenter.be / Pierre-Emmanuel.Paulis@marssociety.be

Vos contributions (1) Contribuer
niconimvendredi 27 septembre 2013 à 02:45
Si je puis me permettre un anglicisme :
"Marvellous !"

Niconim.
+2
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK