Le coin des collectionneurs pour tous !

Dossier ~ mercredi 12 avril 2017 ~ 1 commentaire

Les majoliclockphiles, les stylographiles, les glacophiles, les ésitériophiles, les notaphiles, les tégestophiles, les colombophiles, les suidéphiles, les jocondophiles, les tintinophiles !!! (voir les autres types de collection ici) Voilà plein de noms étranges qui n'ont pourtant qu’une seule signification : collectionneur ! Des horloges et pendules en faïence aux porte-plumes, en passant par les clés ou encore les objets se référant à l’univers d’Hergé et de son héros, ces hommes et ces femmes sont animés par un feu sacré... Un feu sacré qui les pousse à vouloir admirer, toucher, et si possible, posséder les pièces précieuses qui excitent leur passion.

Et vous, quel type de collectionneur êtes-vous ?

source - Wikipédia

Force est de constater que les collectionneurs, sont passionnés et passionnants,... enfiévrés, extravertis, névrosés, acharnés, timides, prodigues… Une définition qui rassemble tout et son contraire. La passion de la collection peut se décliner et se décrire de mille façons différentes. La seule chose pertinente à dire, c’est qu’ils sont tous frénétiques et exaltés ! Tous ressentent la même excitation lorsqu’ils chinent dans une brocante, la même émotion lorsqu’ils trouvent la perle rare en salle de vente, le même désespoir quand ils ne peuvent pas l’acquérir. Éternels insatisfaits, ils sont guidés par un appétit dévorant et une quête suprême : débusquer la pièce ultime de leur collection. Paradoxalement, cela déboucherait sur une contradiction in terminis, puisque le désir est aussi la recherche d’un objet qu’on imagine. La cessation de l’envie particulière que nous aurions par rapport aux objets considérés, ruinerait alors l’édifice entier de notre existence !

source - christianpez.jimdo.com

« J’ai eu un coup de foudre ! »

Sous les mains des collectionneurs, les pièces s’animent et trouvent une âme. Mais d’où vient cette passion, cet attachement véritable entre le collectionneur et sa collection ?

Le psychanalyste américain Werner Muensterberger, auteur du Collectionneur, anatomie d’une passion, fonde l’origine de cet amour pour les objets dans la petite enfance : « À la naissance, le bébé ne fait pas la distinction entre lui et sa mère et vit avec elle un état fusionnel. Un jour, il s’aperçoit qu’elle peut s’absenter. Un véritable traumatisme. Pris d’angoisse et de peur, il tend les mains, saisit un objet et le garde près de lui. C’est "l’objet transitionnel". Cet "objet" est le prolongement de l’enfant à l’extérieur. Il lui permet de soulager sa peur de la solitude. Le collectionneur retrouverait, dans chacune de ses acquisitions, le pouvoir de l’objet transitionnel. »

source - Pixabay

Un souffle, une vie

En les acquérant et les disposant parmi leurs pairs, le collectionneur va donner vie, insuffler une âme dans ces objets qui aux yeux des profanes ne sont que des "bidules poussiéreux". La "collectionnite" est une passion qui donne une seconde vie et sublime ces pièces devenues exceptionnelles.

Le coin des collectionneurs

Le site tintin.com a voulu rendre hommage à ces connaisseurs en créant Le coin des collectionneurs. Des profanes absolus et aux experts hors norme, tout un chacun peut se balader dans ces pages et découvrir des objets exceptionnels. Pour compléter sa collection ou tout simplement s’informer sur l’univers d’Hergé, cette rubrique offre des informations précieuses sur les figurines, les albums et beaucoup d’autres choses réalisées autour de Tintin et ses compagnons. Un lieu virtuel devenu incontournable pour toute personne prise de "collectionnite hergéenne".

source - Flickr

Une passion..., l’amour d’une vie..., du campanophile au philatéliste en passant par le bédéphile, les collectionneurs sont parfois étonnants, mais sauvegardent à leur façon bien des patrimoines.

Faites-nous part, en image, de vos collections les plus insolites sur info@tintin.com

Tintin et ses collections

Tintin a également des objets de collections qui ont fait battre les cœurs. Voici un top 10 des objets, créés par Moulinsart, qui ont suscité les passions :

1. La fusée 120 cm
2. La potiche 17 cm
3. Le fétiche Arumbaya
4. La Licorne
5. Le Tintin tenant les albums
6. Le grand Tintin 130 cm
7. Le château de Moulinsart
8. La Scène triomphale « Eléphant Altesse »
9. Le Bric à Brac
10. Le sous-marin de 30 cm

Quelques images :

© Hergé / Moulinsart 2017
© Hergé / Moulinsart 2017
© Hergé / Moulinsart 2017
© Hergé / Moulinsart 2017
© Hergé / Moulinsart 2017

Mais ce n’est pas tout, en termes de collection l’univers tintinesque en propose quelques-unes comme la collection TF1, celle des voitures ou encore des avions. De nombreux objets donc qui ont pris leurs places dans certaines collections hergéenne.

La collection des figurines

La collection des voitures

La collection des avions

Vos contributions (1) Contribuer
novembremercredi 12 avril 2017 à 14:20
Je suis schoïnopentaxophile et souhaiterais rencontrer d'autres schoïnopentaxophiles, de préférence tintinophiles.
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK