Les tribulations de Renard curieux

Actualité ~ mercredi 22 février 2017 ~ 1 commentaire

Le 22 février, c'est la Journée mondiale du Scoutisme!

« Mon enfance me paraît très grise. J'ai des souvenirs, bien sûr, mais ces souvenirs ne commencent à s'éclairer, à se colorer, qu'au moment où j'ai découvert le scoutisme. » Renard Curieux, dit Hergé.

Une veste kaki ou bleue, un short, un foulard autour du cou, voilà à quoi on reconnaît un scout ! Toujours prêts, le cœur sur la main, les garçons et les filles qui intègrent le scoutisme s’instruisent et véhiculent des valeurs de fraternité, de collaboration et d’entraide… Plus qu’une activité du dimanche, le scoutisme est une vraie philosophie qui influence toute une vie.

© Hergé - Moulinsart 2017

Durant dix ans, Georges Remi a usé ses shorts et ses crayons sur les bancs du scoutisme. Un enseignement qui a marqué sa vie et son œuvre. Toujours un crayon et un bloc de dessin à la main, Hergé développera son sens de l’observation et son goût pour les voyages en compagnie de ses complices d’aventures. Crapahutant dans les bois, dormant à la belle étoile, le jeune garçon nourrit son esprit de tous ces paysages découverts durant les camps organisés par son mouvement de jeunesse. Véritable virtuose du dessin, il croque, trace les étendues verdoyantes, les animaux ainsi ses jeunes compagnons sur un carnet qu’il transporte toujours avec lui. Les scouts ont coloré la vie du jeune George Remi et lui donneront également sa première chance d’être publié. C’est en fait dans la presse scoute que les lecteurs découvriront ses premiers dessins. Une goutte d’eau dans l’océan, pourrait-on objecter, mais pour cet artiste en herbe ce sera un événement marquant !

Intérieur de la tente des Aigles à Tournai 1922 © Hergé - Moulinsart 2017
Son premier camping (1924) © Hergé - Moulinsart 2017

C’est toujours chez les scouts, que Renard Curieux, le totem de Georges Remi, va se découvrir une passion pour les récits en images. Des images alimentées par les vastes horizons que George Remi découvre lors de ses camps itinérants. Des Dolomites aux Pyrénées, le jeune scout dessinateur se construit et construit avec lui son imaginaire.

La corvée d'eau 1923 © Hergé - Moulinsart 2017
Le pont des Trous 1922 © Hergé - Moulinsart
Le montage des tentes (1923) © Hergé - Moulinsart 2017

Pour Renard Curieux, les scouts, c’est le goût de l’amitié et l’amour de la nature. Des valeurs qui ont laissé leurs empreintes sur l’œuvre de l’artiste et en particulier sur son héros, Tintin.

Vos contributions (1) Contribuer
ivannajeudi 23 février 2017 à 18:31
Merci pour cette lecture. :)
+1
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK