Tintin au Congo
5 questions
Bravo ! Vous avez fini le Quiz !
Vous avez 3 bonnes réponses
Votre score : 50 points.
OK
Question n°1/5
Quel est le nom du sorcier africain ?
Muganga
Sabbat
Saurien
Question n°2/5
Quel est le nom du serpent qui avale Milou ?
Un cobra
Une couleuvre
Un boa
Question n°3/5
Combien y a-t-il de Noirs qui accompagnent Tintin et le missionnaire dans le canot ?
Cinq
Sept
Dix
Question n°4/5
Comment était surnommé Al Capone ?
Le tortionnaire
Le balafré
Le goujat
Question n°5/5
Quel était le prénom du bandit qui fut dévoré par les crocodiles ?
Sam
Tom
Tomtom
TINTIN AU CONGO
Les joueurs des 30 derniers jours
Pour figurer dans le classement vous devez être inscrit à Tintin.comJe m'inscris avant de jouerJe joue sans m'inscrire
Vos contributions (63) Contribuer
dahliableuemardi 15 août 2017 à 17:26
Deux petites observations à propos de cet album (version couleur, ~1946).
* Le graphisme et les couleurs (plus franches) des planches 55 à 57/58 semblent dénoter une datation plus récente que le reste de l'album ; mais c'est peut-être dû à mon édition - septembre 1984, dépôt légal 1960.
* Une bizarrerie semble n'avoir jamais été relevée (sauf erreur de ma part) : à la planche 50, dernier strip, dernière case (lecture de la lettre "Instructions relatives au reporter Tintin" - dont on se demande d'ailleurs par quel extraordinaire Milou a réussi à la récupérer !), Tintin s'interroge sur "ce mystérieux A.C." ; c'est le signataire de la fameuse lettre : on le sait en lisant la version noir et blanc de 1931 (la lettre y est lisible au complet à la planche ~83). Mais ces initiales n'apparaissent pas dans la version couleur. Hergé aurait-il considéré que ses lecteurs devineraient à quoi il fait allusion là ?
jacqueshervelundi 10 juillet 2017 à 15:19
On met souvent Le Lotus Bleu en référence quant au véritable démarrage de la série des aventures de Tintin. Je dirai plutôt Les Cigares du Pharaon dont le récit suivant en est la suite.

Pourquoi ?

Hergé s'était assez bien documenté pour la partie égyptienne et pour le trafic d'armes où apparaît un certain Henri de Montfreid, auteur des Secrets de la Mer Rouge.

C'est à travers ce récit que l'auteur fait apparaître des personnages appelés à partager d'autres aventures même si la première apparition de Roberto Rastapopoulos remonte à Tintin en Amérique.

L'auteur innove en faisant venir l'aventure au jeune Reporter dont la mission est de se rendre à Shanghai, destination de l'aventure suivante.
jacqueshervelundi 10 juillet 2017 à 15:12
Pas trop d'accord concernant l'oreille cassée que j'aime beaucoup ! Même si on ne note pas la notion d'amitié ou la présence d'humour l'album donne envie de voyager en Amérique du Sud.

Il ne faut pas oublier que c'est le récit où on découvre le domicile du jeune reporter,

Que l'album dénonce le commerce de l'armement et que les propos du personnage Ridgewell nous amène à se poser des questions sur la société moderne.

Hergé aura aussi créé une ambiance de mystère pour la partie belge autour du vol du fétiche, de la disparition de Mr Balthazar, du personnage de Tortilla et du duo Alonzo Ramon.
mcenroe37lundi 19 juin 2017 à 15:56
Malgré tous mes efforts, je n’arrive pas à ne pas aimer cet album. Je ne reviendrai pas sur les polémiques, que je trouve hors sujet. Je m’en tiendrai à l’aventure. Ou aux aventures. Effectivement, on reste dans le basique, dans le strip à la petite semaine. Mais rien de grave. Une des premières pierres, nécessaire comme les autres, à l’édifice, à l’œuvre.
L’Amérique qui suit m’intéressera encore moins. C’est de loin l’album que j’ai le moins lu. Mais il le fallait pour permettre la suite.
Après les brouillons, les vrais chefs d’œuvre vont arriver… Le lotus bleu, l’Ile noire, le Sceptre (je ne suis pas un grand fan de l’Oreille cassée)… Puis ce sera le feu d’artifice chaque fois renouvelé, d’album en album, jusqu’à la fin (car oui, j’aime Vol 714 et les Picaros ! Beaucoup, même).
+1
Ben-oitdimanche 7 mai 2017 à 14:10
Assez bon
jacqueshervemercredi 9 décembre 2015 à 19:01
A noter dans la version couleurs quelques vignettes reprises sur la version noir et blanc comme la scène du crocodile avec Milou. A noter aussi la scène de la pirogue où les Congolais chantent U élé reprise dans une histoire de Gaston Lagaffe lors du rêve de l'agent Longtarin avec les parcmètres (la saga des gaffes).
+1
colina111lundi 22 juin 2015 à 10:25
J'aime bien ce tome des aventures de Tintin. C'est vrai que c'est dommage qu'il n'existe pas en dessin animé! Avec ma soeur, on le lit souvent en mettant le ton et en prenant plein de voix différentes! :)
jacqueshervelundi 15 juin 2015 à 12:41
Je n'aime pas le moment où Tintin tue un rhinocéros. Il est de trop ===> Il fut modifié pour les éditions étrangères et non pour la version française. Cette page fut modifiée de manière à ce que le bruit d'un coupe de feu fasse fuir le rhinocéros au lieu de le faire partir en éclats. Cependant, on retrouvera une scène similaire avec le requin dans Coke en Stock qui explosera en digérant la bombe à retardement.
+2
jacqueshervelundi 15 juin 2015 à 12:37
Seul bémol, Tintin au Congo n'existe pas en dessin animé.===> On pourrait dire de même pour Jo, Zette et Jocko. Mais les raisons pour Tintin au Congo sont les suivantes :

1) les rapports avec les autochtones qui peuvent diviser l'opinion publique comme le redressement du train ordonné par Tintin qui est responsable de l'accident.

2) la chasse aux animaux dont le massacre (accidentel) d'un troupeau d'antilopes.
+2
clem9lundi 4 mai 2015 à 12:31
je l'adore tintin au congo
+1
nicnolmercredi 11 février 2015 à 08:05
Dernièrement, le Figaro, dans l'article en date du 10 décembre dernier intitulé "Les aventures de Tintin au pays du politiquement correct" (http://www.lefigaro.fr/vox/culture/2014/12/10/31006-20141210ARTFIG00155-les-aventures-de-tintin-au-pays-du-politiquementcorrect.php#auteur), a fait état des menées violemment anti hergéennes d'un prétendu « Groupe d'intervention contre le racisme » flanqué d'un tout aussi prétendu "Cran" (Conseil représentatif des associations noires de France) condamnant, une fois de plus, "Tintin au Congo", lesquels activistes ont fait irruption à la Fnac des Halles à Paris pour coller sur les albums d'Hergé le sticker de la honte: «Produit toxique, relents racistes. Peut nuire à la santé mentale»… Rien que ça ! ...

Revenant à mon précédent commentaire/développement relatif à l'IMBECILE et INJUSTE assertion de "Hergé raciste", je note que JAMAIS Ô GRAND JAMAIS (à ma connaissance du moins), les Indiens, non plus que les Népalais et autres Tibétains ne se sont affligés que Hergé emploie un langage "petit asiate" dans "Tintin au Tibet" ou dans "La vallée des Cobras" ...

Manifestement, les Asiatiques (qui furent pourtant également "colonisés" par les "méchants Occidentaux") sont capables de faire abstraction de rancunes périmées et s'élever à une dimension que nos "hôtes obligés" ... dans le cadre du "multiculturalisme" célébré comme une "chance" par NOS "pontifes" de "pensée" (du genre BHL) et autres guides politiques !!! Ne nous en étonnons pas que ces activistes se gardent bien de mentionner que les TOUT PREMIERS esclavagistes furent non pas les "Blancs" mais ... les Arabes ... ayant de longtemps islamisés toute l'Afrique du Nord ... lors que les nations européennes n'étaient pas encore apparues sur les ruines de l'Empire romain d'Occident ... C'est que les postures AUTO accusatrices et PENITENTES de l'Occident les invitent à se ruer dans la brêche ouverte !!!
+4
sapokjeudi 31 juillet 2014 à 13:02
En dehors de tout ce qu'on peut dire sur cet album ( qui a déjà été dit ), c'est l'album que je préfère (Tintin au Congo). Il y a de la poésie, beaucoup de naïveté. Cela nous renvoie à notre jeunesse puisque c'est la première BD qu'on a eu entre les mains.J'aime la couleur de la mer, la couleur verte (vert d'eau) particulière de l'herbe des prairies, le dessin est encore un peu malhabile. Il fait un peu penser aux premiers albums de Walt Disney. C'est l'album qui m'a fait aimer les voyages.Je crois que Tintin au Congo et L'affaire Tournesol sont les meilleurs albums de Hergé mais bon, les goûts et les couleurs ne se partagent pas.
+2
charlotte9dimanche 9 mars 2014 à 14:24
Il est dans mon TOP 10 !
ilias2004vendredi 14 février 2014 à 17:51
Trooooooooooos coooooool
jacqueshervelundi 13 janvier 2014 à 23:59
Dommage que Hergé ait supprimé le nom du navire et la destination de Matadi...sans oublier le passage où le navire passe pas très loin de Santa Cruz.
sebastien59dimanche 5 janvier 2014 à 09:23
Super!!! Je suis fan !!! Même de la première bd
campierrotjeudi 2 janvier 2014 à 08:11
le voyage de Tintin à bord du Thysville (dans l'album original), paquebot faisant le voyage Anvers-Matadi est extraordinaire. Ce superbe bateau a des matelots très bien habillés, un chirurgien en uniforme de marin et un cabinet de travail, et tout cela pour transporter un seul passager : Tintin.

signé : Pierre Camerman
bouzouksdimanche 17 novembre 2013 à 11:13
La réalisation de cet album est à "recarder" dans son époque !Léopold II, (le Congo c'était SA propriété personnelle)  vous connaissez ?  Hergé s'est, comme de coutume, longuement documenté  et n'a fait que retranscrire les us et coutumes en matière coloniale de l'époque, après avoir consulté nombre d'ouvrages et visité musées et expositions.Et une chose est CERTAINE : compte tenu de ces éléments, il a paradoxalement été très modéré dans la conception de cet album !Après tout, AUJOURD'HUI, certaines élues de nos pays européens (!!!!!!!) se font bien traité de singes... et on lance des cacahuètes et autres bananes aux joueurs de couleur qui évoluent dans les divisions supérieures de football.Et le massacre des animaux n'a jamais cessé : les rhinos pour leur corne, les éléphants, pour leurs défenses, les crocos pour leur peau, les tigres pour... je continue ?Et combien de fois ne doit-on pas entendre : "On ne naît pas raciste, on le devient !"La bonne question à poser serait plutôt de savoir "pourquoi" Bon, c'était le début, aussi, et G Remi s'est tout de même nettement amélioré  par la suite :disons que, quelque part, c'était son époque "naïve";... Mais des naïfs, il y en au aussi chez les (grands) peintres !
+2
lotus2samedi 2 novembre 2013 à 14:06
Tintin au Congo , J' adore!!!!
jacqueshervemercredi 11 septembre 2013 à 19:39
Le prêtre qui sauve Tintin ne serait-il pas Norbert Wallez que Hergé aurait dessiné ? Notons que la dernière partie contraste avec le début vu qu'elle donne un avant goût de la prochaine aventure vu que Al Capone soit cité, montrant que l'auteur avait hâte d'envoyer son personnage outre atlantique.
Choisissez un pseudo
Entrez votre email
Entrez un mot de passe
Choisissez un pseudo entre 5 et 12 caratères.
Valider mon inscription
Dans quelques secondes vous allez recevoir un email de confirmation.
 
Vous pouvez dès à présent vous connecter avec vos identifiants.

OK